Invincible: les secrets de la pochette

Aller en bas

Invincible: les secrets de la pochette

Message par Eddith le Ven 28 Fév 2014 - 7:45



L'album était disponible en cinq couleur (gris, jaune, vert, rouge, bleu). Peut-être un simple coup marketing, ou peut-être Michael lance-t-il un message. Une des analyse possible: La couleur de l'extérieur n'est pas importante, la vraie nature est définie par l'intérieur.

Le visage de Michael est en gros plan (on peu donc en déduire que cet album était très personnel pour lui). Son visage est extrêmement surexposé par la lumière (comme si elle s'apprêtait à venir le chercher) et le rend pratiquement pas reconnaissable (signe évident du malaise qu'il éprouve face à sa propre image à ce moment là). Mais malgré celà, il nous fait face et nous regarde droit dans les yeux. Il nous fait savoir de plein fouet qu'il est toujours là.

L'oeil droit de Michael est complètement pixilisé. L'élu se transforme tranquillement en énergie pure. Son prénom, Michael, est aussi pixilisé. Mais son héritage, Jackson, est toujours classique et reste du monde humain. Il nous rapelle donc sa double nature.

Le nom de l'album est tout petit, et pixilisé lui aussi. L'artiste est donc beaucoup plus grand que son oeuvre. La pixilisation de Invincible est aussi une annonce quand au contenue très digital de sa musique. L'organique se transforme en énergie, en concept digital immortel. La rose qui se pixilise à l'intérieur du livret en est un bon exemple.

Le plastique, au lieu d'être noir comme il l'est généralement sur les CD à cette époque, est parfaitement blanc (comme l'intérieur graphique du livret et le CD lui même). Le blanc représente la pureté et la lumière (du son digital et de Michael lui-même).



De même, le concept de génie de MJ, celui de sortir plusieurs versions couleur du même album, peut être comparé avec par exemple une sérigraphie de Warhol représentant Marilyn:



Au lieu de faire référence à la musique noire, MJ élargi son influence; et se met, dans la pop, au rang que Warhol occupe dans le pop art.
Dans un premier temps, il dit: "voilà, je suis le plus grand artiste pop + le titre de la pochette INVINCIBLE; et dans un second temps il s'érige en icône, au même rang que Marilyn ou Lennon. C'est un peu l'aboutissement de ce qu'il avait déjà commencé à l'époque Dangerous, avec une pochette très artistique, un peu à la St Pepper Lonely Hearts Club Band des Beatles, mais en plus sophistiquée, puis avec HIStory, avec cette statue qui le représente en icône, en chef, voire en dictateur de la musique. On peut donc considérer qu'ils font partie d'une trilogie.
C'est pour çà que le fait que INVINCIBLE soit son dernier album de son vivant est un symbole très fort, de par ce qu'il signifie et ce qu'il achève.

Sources MJFrance

 cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 4078

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum