Nouveau livre pour octobre 2015 de Steve Knopper (Rolling Stone ) . "The Genius of Michael Jackson"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau livre pour octobre 2015 de Steve Knopper (Rolling Stone ) . "The Genius of Michael Jackson"

Message par Eddith le Mar 6 Oct 2015 - 8:59




"La biographie critique ultime du Roi de la Pop: un portrait panoramique, vif et incisif de Michael Jackson qui explore et célèbre son influence dans la musique, la danse et la culture populaire, en partant de 400 interviews.

Dès le moment où en 1965 il a fait ses premiers pas sur scène avec ses frères dans un spectacle de talents locaux à Gary, dans l'Indiana, Michael Jackson était destiné à devenir le roi incontesté de la Pop.

Pendant une carrière de quatre décennies, Jackson est devenu une icône mondiale, il a vendu plus de 400 millions d'albums, a gagné treize Grammy Awards, et ses mouvements de danse ont captivé le monde.

Des chansons comme "Billie Jean" et "Black or White" modifient notre débat nationale au sujet de la race et de l'égalité, et la signature esthétique de Jackson, du gant blanc au moonwalk, définit une génération.

Malgré des années de scandales et de controverses, l'héritage ultime de Jackson sera toujours sa musique.

Steve Knopper, rédacteur de Rolling Stone plonge profondément dans la musique et le talent de Michael Jackson.

Depuis les premiers jours de l'artiste avec les Jackson 5, de son succès stratosphérique en tant qu'artiste solo, de "Beat It" à "Thriller", de "Bad" à "Man in the Mirror" pour de ses dernières années, de sa tentative de retour, et de sa mort prématurée, Knopper explore les forces séduisantes et souvent contradictoires qui ont alimenté le génie de Michael Jackson.

Portrait à partir de 400 entrevues incroyables - allant des parents, des amis et des principaux directeurs de disques de Michael Jackson à des célébrités comme Will.i.am et Weird Al Yankovic -

Cette biographie critique met tous les éléments de sa carrière en perspective et célèbre son triomphe dans l'art et de la musique.

Ceci est une vue rare et panoramique du génie et de l'influence d'un talent incomparable." traduction: MJB/ TheDoe

http://books.simonandschuster.com/MJ-The-Genius-of-Michael-Jackson/Steve-Knopper/9781476730370


source MJBackstage


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3369

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveau livre pour octobre 2015 de Steve Knopper (Rolling Stone ) . "The Genius of Michael Jackson"

Message par Eddith le Ven 13 Nov 2015 - 10:48

Steve Knopper a interviewé plus de 450 sources pour sa biographie exhaustive et ''définitive''.

Le caractère intrépide de Steve Knopper à s'attaquer à des sujets épineux remonte à son premier livre, Appétit pour l'auto-destruction : l'effondrement spectaculaire de l'industrie du disque à l'ère numérique.

L'auteur indépendant, collaborateur à la rédaction de Rolling Stone, a réussi à aborder un sujet monumental avec une approche narrative qui parle directement aux amateurs de musique, sans les prendre de haut.

MJ: The Genius of Michael Jackson est le dernier Mont Olympe de Knopper, une ascension qui exige un recueil rigoureux et une écriture qui ont semblé faire défaut dans la vie de Jackson et au moment de sa mort en 2009 – le tout ayant été éclipsé par les accusations de pédophilie, les abus de drogues, et une étrangeté générale.

Knopper a passé trois ans à interviewer plus de 450 personnes pour ce livre, qui est sorti le 6 octobre chez Scribner. Il est présenté comme la biographie définitive de Jackson, et est un excellent cas de déconstructions critiques, de perspective historique et de ton objectif mais animé.

Nous avons rencontré Knopper, 46 ans, à son domicile dans le quartier Highland, pour parler de son processus d'écriture, ses inspirations tout au long du parcours, et de la raison pour laquelle il est convaincu que Jackson est innocent des accusations les plus odieuses qui ont été portées contre lui.



Pourquoi Michael Jackson ? Beaucoup pourraient penser qu'il n'y a plus vraiment de nouvelles informations, étant donné qu'il existe des dizaines de livres sur lui.

Il y en a. Mais il n'existe pas vraiment de livre crédible. Je ne parle pas de livre licencieux, mais d'un livre narratif sur le milieu de la musique. J'ai essayé en quelque sorte de faire de l'histoire de Michael Jackson une version à la Peter Guralnick. C'est lui qui a écrit les biographies d'Elvis (Last Train to Memphis), et ses livres sont géniaux parce qu'il y a beaucoup de matière, quelque chose de sexy. Mais en plus de ça, il y a un très haut niveau de critique et d'analyse, et on finit par se dire, ''Wow, Peter Guralnick est vraiment un biographe accessible''. J'aspire à cela.


Les points d'entrées dans la vie et l'art de Michael Jackson ne manquent pas.

Il y a tout. Si vous parlez de baseball vous voulez faire une biographie de Babe Ruth. Si vous parlez de politique vous voulez écrire sur Lincoln ou Obama, ou quelqu'un qui a une certaines stature. En écrivant ce livre, j'ai été bluffé par le nombre d'époques qu'il a touchées. Je ne pense pas qu'il y ait de précédent. Il commence au sud de Chicago en étant influencé par le blues et par James Brown, puis il va chez Motown, puis Philly International. Puis il travaille avec Quincy Jones – un touche à tout – puis il se dirige vers le hip hop. Sa carrière couvre à elle seule l'histoire de la pop.


Comment votre opinion a-t-elle évolué le concernant?

La plupart des livres qui sont sortis sur Michael, et il y en a de très bons, sont du genre : ''Je vais tout dire de ce gars. Je vais aller gratter chaque détail bizarre et ne pas le laisser se débattre avec des demi-vérités''. Et je voulais bien sûr dire la vérité moi aussi. Mais mon sentiment, c'est que je ne voulais pas l'épingler. Je voulais être sympathique avec la vie qui a été la sienne. Mais je ne m'attendais pas à être si profondément convaincu de son innocence face aux accusations de pédophilie.


Qu'est-ce qui vous a convaincu?

Cette affaire a été menée par les médias, il a été écrasé par les tabloïds et les chaînes du câble, à l'ère post-OJ. Les gens rentraient dans ce type d'événements et dans son procès – très documenté – en disant : ''Il est coupable, on va avoir sa peau''. J'ai interviewé des journalistes sans parti pris qui ont fait les mêmes observations. Il a été déclaré innocent par un jury impartial en 2005, et je ne pense pas que ce jury ait été acheté ou arnaqué. L'accusation était très agressive et bien financée. Et je pense que les preuves sont là pour appuyer cette décision. Les personnes qui l'ont accusé sont de mauvaises personnes.


Qu'en est-il de ses prouesses artistiques?

Je l'ai toujours vu comme un chanteur et un danseur, un contemporain de Madonna. Et il l'était. Mais maintenant je le vois plus comme Brian Wilson, des Beach Boys. Il entendait des symphonies entières dans sa tête. Il n'était pas instrumentaliste, donc tout au long de sa carrière il a dû communiquer avec ses hommes de main pour qu'ils traduisent ses idées sur instruments. Et la personne qui a très bien fait cela est Quincy Jones.

Vous rapportez quelques moments plutôt incroyables de cette relation.

L'une de mes sources m'a fait écouter une bande, où on entend Michael et Quincy discuter juste après The Wiz (en 1978). Et Quincy est éloquent, mais il parle beaucoup. Alors que Michael parle avec parcimonie. Jackson faisait beaucoup de ''Mmmm... hmmm... intéressant''. Et parfois ''Woo !'', ce qui est hilarant. Mais à un moment, Michael dit : ''J'entends des choses dans ma tête''. Puis il y a un blanc. Puis Quincy dit : ''Tu sais Michael, si tu entends des choses dans ta tête, je peux écrire pour toi''. Je pense que c'est à ce moment qu'a commencé le partenariat entre Michael et Quincy. Et moi je me disais: ''Wow, j'ai eu la chance d'écouter ça''.


Vous commencez le livre avec une anecdote qui illustre la ségrégation et l'hostilité qui régnaient dans sa ville natale de Gary, dans l'Indiana, à l'époque où il y a grandi. Cela différencie votre approche des autres écrits sur Jackson.

J'ai travaillé pour un journal de Gary dans les années 90, j'ai grandi à Detroit, et l'histoire de la plupart de ces villes du Midwest est liée à la race, à la ségrégation, et au racisme institutionnel. Il y a un livre sur James Brown, de RJ Smith, intitulé The One, qui plonge vraiment dans l'histoire du racisme et de l'esclavage, et je voulais faire ça. Toute l'histoire des Etats Unis est liée à l'histoire du racisme et de la ségrégation – et certainement toute l'histoire de la musique populaire américaine


Le livre est disponible depuis le 6 octobre, uniquement pour les anglophones pour le moment.
http://www.amazon.fr/MJ-The-Genius-Michael-Jackson/dp/1476730377

Source: MJFrance http://www.denverpost.com/entertainment/ci_28976035/mj-makes-huge-topic-approachable


cligne2


avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3369

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum