Témoignages de gens qui ont côtoyé ou rencontré Michael. Artistes, des gens qui ont travaillé avec lui, ou pour lui, des amis, de gens de sa famille etc...

Page 17 sur 20 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Témoignages de gens qui ont côtoyé ou rencontré Michael. Artistes, des gens qui ont travaillé avec lui, ou pour lui, des amis, de gens de sa famille etc...

Message par Eddith le Lun 17 Aoû 2015 - 9:35


Bonjour napo, cette interview ne te rend pas "happy" on dirait !


cligne2

avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

So Much Pain ...........

Message par Eddith le Jeu 27 Aoû 2015 - 9:12



Depuis la disparition de MJ, les arnaques (les fakes des Cascio, le scandale Michael Bush, Brandon ["Howard" et non Jackson],… ) donnent clairement l’impression que MJ se résume désormais à une machine à cash. Au point de désespérer…

Des initiatives commerciales en son nom, dans lesquelles il y a à boire et à manger, font également florès mais celles-ci permettent parfois de recueillir des témoignages et anecdotes de la part de personnes qui ont côtoyé Michael Jackson. Même si à chaque fois chacun met un peu MJ à sa sauce.
C’est par exemple le cas avec l’initiative du chef cuisinier Mani Niall qui proposera le 29 août (jour de naissance de MJ et comme il le fait depuis plusieurs années) dans son bar-boulangerie situé à Oakland (Californie), la Sweet Bar Bakery, quelques-uns des plats favoris du Roi de la Pop.

En 1982, Niall manageait la cuisine d’un petit restaurant de “health food” à Hollywood lié à la franchise des restaurants végétariens Golden Temple gérée par une communauté spirituelle américaine inspirée par le sikhisme.
MJ enregistrait l’album “Thriller” dans un studio à proximité. Un jour, dans le Golden Temple, il a goûté la sauce chili du Nouveau-Mexique de Niall et il est devenu fan.

A partir de 1984, et notamment sur le Victory Tour, Mani Niall est devenu le cuisinier personnel de Michael Jackson pendant deux ans. Selon lui, le Roi de la Pop aimait “la nourriture épicée, ethnique et végétarienne”: enchiladas, brochettes marocaines, une version tofu de la salade chinoise au poulet,…

Dans l’article publié hier, il déclare au sujet de MJ : “Son effet sur ma vie est incommensurable et m’a probablement fait prendre la cuisine au sérieux. Avant que je le rencontre, c’était juste un job. J’ai vu à quel point il travaillait dur dans son métier et cela m’a inspiré”.

A partir de vendredi et pour une semaine, Niall proposera une initiative qui sera peut être du goût des fans, à savoir des plats que MJ appréciait à l’époque : une pizza garnie avec des champignons Shiitaké, des aubergines japonaises et des poivrons rôtis.
En dessert, des gâteaux : des “ookies” avec des noix de pécan et saupoudrés de sucre d’érable.

Petite anecdote croustillante, un jour Niall avait proposé à Michael une version revisitée et “healthy” des sablés aux noix de pécan, faits à partir de farine de blé entier, sucre d’érable, et de sucre turbiné.
Bill Bray, un ancien flic de Los Angeles qui travaillait comme garde du corps de Jackson, les a regardé et a dit quelque chose comme “Vraiment? Pas de farine blanche? Pas de sucre? Mec, ce ne sont pas des cookies, ce sont des “ookies”. Jackson a ri et le nom est resté.

Trois décennies plus tard, en 2012, Mani Niall restait sur sa faim et confiait avec un zeste de regret: “Il était témoin de Jéhovah quand je l’ai connu, et ils ne célèbrent pas les anniversaires. Je n’ai donc pas eu l’occasion de cuisiner un gâteau d’anniversaire pour Michael.”



Sources : NBC / chow.com / MJLegend


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

La belle époque ..........

Message par Eddith le Ven 28 Aoû 2015 - 8:27





Kent Twitchell en train de montrer à Michael Jackson des photos de leur session à Hollywood, où une centaine de clichés couleur et en noir et blanc avaient été pris.

L’artiste Kent Twitchell s’est récemment plongé dans ses archives et il a retrouvé des clichés datant probablement de 1992 où il est en compagnie de Michael Jackson.
Twitchell et Jackson apparaissent alors en pleine réflexion sur le projet de la fresque murale qui devait être dédiée au Roi de la Pop à l’époque.

Ce projet fait actuellement l’objet d’une exposition à Northridge (Californie) [cf. News du 05/07/2015]. En commentaire de ces clichés, Twitchell confie qu’il était toujours plaisant d’être avec MJ et que ces moments stimulaient leurs idées créatives.








Sources : facebook.com/kent.twitchell / MJJ Top News / MJLegend


cligne2

avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

Glen Ballard évoque MJ

Message par Eddith le Sam 29 Aoû 2015 - 9:30




Dans une interview publiée hier, sur le site songwriteruniverse.com, le compositeur et producteur Glen Ballard vient d’évoquer Michael Jackson et plus particulièrement la chanson “Man In The Mirror“, qui a fait battre le cœur. de bien des fans.

Ballard a déclaré : “De 1985 à 1988, je faisais partie du staff des producteurs pour Quincy Jones Productions. C’était à la fois excitant et impressionnant de travailler avec un grand producteur comme Quincy. Pendant cette période, j’ai travaillé avec plusieurs artistes de son label (Qwest Records), dont Jack Wagner et Patti Austin.
J’ai co-écrit et produit “All I Need”, le tube de Jack Wagner.

Vers 1986-1987, j’ai essayé d’écrire des chansons pour l’album “BAD” de Michael Jackson (qui faisait suite à “Thriller”) mais aucune n’a été retenue. C’était pour la plupart des up tempo. Puis Siedah Garrett m’a appelé et m’a dit : “Quincy a besoin d’un titre supplémentaire pour l’album de Michael”. Elle a ajouté “Allez…Faisons-le”.

Ainsi, un samedi après-midi elle est venue chez moi. Nous nous sommes assis et nous avons écrit la chanson (“Man In The Mirror”) le samedi en fin d’après-midi. Ce soir-là , nous avons enregistré une démo (…)

Siedah a tout de suite aimé la chanson. Le week-end, elle s’est rendue à la maison de Quincy et lui a dit, “J’ai la chanson pour Michael!” Quincy l’a écoutée et a dit, “Tu as raison, c’est la chanson!”
Puis, le lendemain, Quincy l’a fait entendre à Michael aux Westlake studios et il l’a aimée. Dès le mardi, décision était prise de l’enregistrer. [Pour la production], il l’a modulée d’un demi-ton (…). J’avais arrangé une fin inhabituellement longue (…) et je pensais que nous allions l’éditer pour la raccourcir, mais Michael a dit de la garder comme ça, il savait quoi en faire.
Et en effet, c’est ce qu’il a fait, et le dernier mouvement avec lui et le chœur est l’un de mes moments préférés dans ma carrière musicale.”

Sources : songwriteruniverse.com / MJLegend


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages de gens qui ont côtoyé ou rencontré Michael. Artistes, des gens qui ont travaillé avec lui, ou pour lui, des amis, de gens de sa famille etc...

Message par Rosaimée le Sam 29 Aoû 2015 - 19:30

Merci Edith!

Je n'avais jamais lu le témoignage de Glen Ballard.

Belles photos de Kent Twitchell.

_________________

avatar
Rosaimée
Modérateur

Féminin Balance Messages : 8368
Age : 61
Localisation : Québec

Revenir en haut Aller en bas

MICHAEL JACKSON un artiste noir face à une bataille difficile.

Message par Eddith le Mer 2 Sep 2015 - 8:48







Armond White est connu pour son plaidoyer pour les œuvres de réalisateurs comme Steven Spielberg, Brian De Palma, Paul WS Anderson, etc... et pour la musique et les films de Michael Jackson.

En 2011  Qu'est-ce que je trouve le plus difficile dans mon travail ? :  Essayer  de suivre  ce qui est nouveau, découvrir de nouveaux et vieux artistes et également ce qui porte l'honnêteté à une culture corrompue par la cupidité, la malhonnêteté, et le racisme. La Résistance (livre je l'ai écrit) recueil écrit en 1984-1994 lorsque la culture pop a subi des changements majeurs, en raison de l'avènement du Hip-Hop et de l'impact des artistes comme MJ, Public Enemy, Morrissey, Steven Spielberg, Pedro Almodovar,  et  Wilson Rebel pour l'enfer qu’ils ont vécu était une chance d'évaluer la signification culturelle de Tupac - un thème que je vais également poursuivre dans une monographie à venir sur MJ intitulé Mémories. MJ était un artiste phénoménal. Je l'ai su dès le moment où les Jackson 5 sont apparus sur le Hollywood Palace en 1969. Depuis lors, sa carrière est allée de surprise en surprise. Il a été le principal défi pour la politique de l'art plus que le dernier quart de siècle. Depuis Thriller, il a aussi été la plus grande inspiration de vidéo musicale et de musique. "

«Mon examen du court-métrage de Michael, Black Or White, écrit en 1991, « Le One ganté mais Pas idiot », a remporté le prix Taylor ASCAP-Deems de critique de film en 1992.  Je l'espère l'essai lui-même rend justice à Black or White, et énonce son importance comme un tournant artistique et une grande proposition politique. Il est rempli de l'histoire, de la colère, de la beauté, et de la foi dans le potentiel de l'humanité.  Black or White est un excellent exemple de ce qu'est un artiste de principe et de ce qu’il peut accomplir. MJ avait l'attention du monde entier, il a utilisé ce moment à son maximum. Mais ensuite, il a fait ça encore et encore - avec "Bad", "Scream", et This Is It. Un artiste est là pour s’exprimer, et ne peut pas ne pas  être préoccupé du jeu Noir ou Blanc. C’était de la part de MJ un message brillant et courageux dans le monde. Il a toujours  été décrié  pour ses messages, mais le faisait en retour plus fort à chaque fois. "Scream" porte en avant le courage, la colère et la vision de Black or White.  Depuis MJ était également préoccupé de parler de la vérité au pouvoir, sa vision aura toujours besoin d'être protégée par ses admirateurs, de l'agression et du  déni perpétrés par des gens,  des médias puissants, qui veulent maintenir le statu quo.  Il a été distingué pour le traitement qu'il a reçu,  parce que, à nouveau, MJ a parlé de la vérité au pouvoir d'une voix qui ne pouvait pas, ne serait pas ignorée, et les médias ont riposté - vicieusement.  La réponse simple et profonde (pour la marginalisation de son travail même après sa mort) est le racisme. Il y a peu de gens dans le courant dominant aujourd'hui qui l'admettent, mais James Brown, James Baldwin, le Dr King, Malcolm X, Miles Davis, Sammy Davis Jr,  Marlon Brando, Elizabeth Taylor, et Ralph Ellison savaient. Nous avions affaire à un artiste, mais nous parlions aussi de la politique. Un artiste noir dans l'Amérique fait toujours face à une bataille difficile à partir d'une structure de pouvoir encore et des préjugés qui opèrent à partir des préjugés profondément inculqués. Cela va tacite, et est souvent déguisé en «morale» où «goût», mais à la fin c’est tout simplement du à la suprématie blanche. "

" Les clips Musicaux et cinématographiques de MJ sont des réalisations qui le placent dans l'entreprise rare des artistes qui maîtrisent divers médias. Il devrait être classé avec les plus grands : Charlie Chaplin, Jean Cocteau, Laurence Olivier, Orson Welles, et Marlon Brando. Le contenu politique - les messages - du travail de MJ restent révélés et sont appréciés, ils sont un aspect crucial de son projet artistique. Je l'espère Keep Moving aidera à illustrer le développement de sa voix et de sa vision politique.  MJ a créé la musique que beaucoup, beaucoup de gens vivaient dans leur vie. Il a fait de certaines de ses chansons les plus fédératrices jamais produites auparavant. Cet impact ne peut être arrêté, peu importe combien de soi-disant experts souhaitent le nier. (Je n’ai pas de favori unique et personnel concernant ses chansons et courts métrages). La musique et les vidéos de MJ enrichissent tant d’ambiances différentes. Cela dépend de ce que vous ressentez à tout moment - même si je pense que la vidéo Black Or White est une réalisation imposante.  Cela a été une source d'inspiration de revenir sur toutes ses chansons et vidéos que j’avais  prises pour acquises ; et de me  sentir ravivé par elles ».

Source : http://mjtpmagazine.presspublisher.us/issue/star-dancer/article/interview-with-armond-white-author-of-keep-moving-the-michael-jackson-chronicle-s les mots pour le dire d'Elisabeth


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

Michael Jackson rêvait d'être chevalier de la reine d'Angleterre

Message par Eddith le Dim 4 Oct 2015 - 9:39


( Oui la plupart des fans le savent mais les plus jeunes qui arrivent l'ignorent peut-être ! )





Selon l'ancien garde du corps de Michael, Jackson a révélé que le chanteur aurait voulu devenir chevalier de la reine d'Angleterre.

Matt Fiddes, l’ancien garde du corps de Michael Jackson a révélé que le chanteur aurait voulu devenir chevalier.

Michael Jackson, qui est tragiquement décédé en 2009, rêvait de recevoir l’honneur ultime des mains de la reine Elizabeth d’Angleterre.

Fiddes a déclaré que Michael, qui était ami avec la princesse Diana, était très ambitieux, et qu’il ne comprenait pas pourquoi il n’avait pas reçu cet honneur.

Il aurait déclaré " Je suis la plus grande star du monde, pourquoi est-ce que je ne peux pas être appelé Sir Michael Jackson ? ".

Le fait que Steven Spielberg, qui n’était pas plus anglais que lui, ait reçu cet honneur avait encore amplifié son envie.

Sa rencontre avec un politicien britannique lui avait donné de l’espoir.

En effet, l’homme aurait déclaré qu’il serait très facile de devenir chevalier s’il montrait son soutien au gouvernement britannique.

Malgré les nombreuses lettres qu’il a écrites aux autorités britanniques, son souhait n’a jamais pu être exaucé.


Source: cinetelerevue.be


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

Listen to me Brando ...........

Message par Eddith le Dim 11 Oct 2015 - 9:05




A l’occasion de la sortie dans les salles de cinéma américaines du documentaire “Listen to Me Marlon” le 23 octobre, son réalisateur Stevan Riley a confié que les archives personnelles de l’acteur Marlon Brando (1924-2004) contenaient bien des trésors…

Ce documentaire se base sur plus de 200 heures d’enregistrements audio réalisés par Brando lui-même à partir des années 1950 et jusqu’à la fin de sa vie. Les images qui accompagnent ces enregistrements sont notamment issus d’archives vidéos d’interviews et ainsi que par une troublante tête de Brando numérisée en 3D et réalisée à partir de mesures prises dans les années 1980.

_01Riley a notamment expliqué que l’un des premiers enregistrements qu’il avait écouté pour la réalisation de ce documentaire était un dialogue entre Michael Jackson et Marlon Brando : “C’était une longue conversation entre Michael et Marlon.
Je pense que c’était au début de leur relation, car on a l’impression qu’ils s’évaluaient l’un et l’autre et se racontaient.
Michael songeait à devenir un acteur et il était allé voir Marlon pour prendre des leçons.”

Concernant les personnalités des deux stars, Stevan Riley ajoute : “Il y avait des similitudes: ils étaient à la fois sous les projecteurs des médias et tous les deux étaient emprisonnés par la célébrité. Mais Brando était sans doute plus adulte.
Il a senti une âme vulnérable en Michael et il y avait à l’œuvre un degré d’empathie et d’éducation.”
Riley note que Brando représentait fréquemment une figure de père pour les personnes qu’il côtoyait, avant d’ajouter : “un grand nombre de ses enfants ont été adoptés.
Et curieusement, j’ai vu quelques lettres de Jackson à Brando, où il appelait Brando “papa” “.

Pour ce documentaire biographique, Riley a souvent sorti la voix à laquelle l’acteur s’adressait lors de dialogues enregistrés de manière à ce que le spectateur ait le sentiment que Marlon Brando s’adresse directement à eux.

Quoi qu’il en soit, le contenu de ce documentaire déjà salué par la critique est exceptionnel et permettra aux fans de mieux connaitre et comprendre cette légende du cinéma que Michael Jackson admirait et dont il est resté proche jusqu’à ses derniers jours.

Si en 2001, Brando avait participé à l’un des concerts du Madison Square Garden ainsi qu’au clip “You Rock My World” de M. Jackson, en 2005 il avait été révélé que les deux stars avaient envisagé un programme pour la télévision proposant une interview croisée. [cf. News du 12/12/2005]





Une sortie en DVD et Blu-Ray de “Listen to Me Marlon”” est programmée pour le mois de novembre.

Sources : theguardian.com / MJLegend


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

Jane Fonda se souvient Michael Jackson: «Je suis allée me ​​baigner nu avec lui»

Message par Eddith le Jeu 15 Oct 2015 - 11:01



 A 77-ans, l'actrice révèle au The Hollywood Reporter qu'elle est allée une fois se baigner nu avec le regretté Michael Jackson - ainsi que la légendaire actrice Greta Garbo - dans les années 1980. Fonda dit Jackson est venu pour rester avec elle pendant 10 jours quand elle filmait 1982 de On Golden Pond, et que sa co-star, la légendaire actrice Katharine Hepburn a d'abord désapprouvé


L'actrice, dans le cadre de la série Hollywood Maîtres d'entrevue de THR, parle aussi de Prozac, thérapie, son nouveau film «Jeunesse» et comment elle a encore faim: "Oh, vous avez aucune idée."

Skinny dipping avec Michael Jackson? Improbable que cela puisse paraître, c est exactement ce que Jane Fonda a fait avec la superstar.

C 'était au début des années 1980, et Michael Jackson était venu avec elle et une de ses héroîne, Katherine Hepburn visités,  l'ensemble du New Hampshire sur le Golden Pond, dans lequel  Jane Fonda a joué avec son père, Henry, et  Katherine Hepburn.

«[Il] est venu et est resté pendant 10 jours", a rappelé l'actrice, dont le nouveau film, de la jeunesse, ouvre le 4 décembre "Et quand j'ai demandé à[Hepburn] la permission, elle n'a pas été heureuse. Ensuite, l'équipe a dit: «Vous ne comprenez pas. c' est Michael Jackson!
Nous avons vécu ensemble. Je suis allé me baigner nu avec lui - ainsi qu' avec Greta Garbo ".

Mais elle l'a accepté; il voulait être une star de cinéma - il avait juste fini de faire The Wiz. Et il avait un magnétophone avec lui, et chaque jour je lui apporterait à l'ensemble, et entre les scènes

suivre l'interview en cliquant sur ce lien http://www.hollywoodreporter.com/news/jane-fonda-remembers-michael-jackson-831913




source: The Hollywood reporter


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

« Que savez-vous de mon enfance ? » : l'histoire secrète d'un émouvant dessin de Michael Jackson

Message par Eddith le Jeu 22 Oct 2015 - 9:25




Jackie Lombard est la plus discrète des productrices de concerts, la seule dans un milieu français très masculin. Pour la première fois, elle revient sur cette carrière hors norme dans le numéro de novembre 2015 de « Vanity Fair » avec Lisa Vignoli. Parmi les épisodes qui ont marqué sa carrière, ce jour où elle s’est rendu compte que Michael Jackson dessinait.

Jackie Lombard a accollé son nom aux plus grands lorsqu'ils sont de passage dans l'Hexagone : Tom Jones, dont elle est la « sex bomb », Paul McCartney, Rolling Stones, Prince, Tina Turner ou encore Barbra Streisand. C’est elle qui est derrière le succès phénoménal de la comédie musicale Dirty Dancing en France. Elle vient d'orchestrer le passage à Paris de Bob Dylan et de décrocher la production de la tournée francaise de Céline Dion en 2016. À partir du début des années 1990, la productrice a entretenu une relation privilégiée avec Michael Jackson.

Dans ses cartons, Jackie a retrouvé un souvenir du chanteur disparu : le dessin d’un petit garçon replié sur lui-même qu’il a griffonné. Dans un coin de la feuille, il a écrit : « Avant de me juger, essayez de m’aimer très fort, de regarder au plus profond de votre cœur et ensuite demandez-vous : que savez-vous de mon enfance ? » Jackie l’a reçu peu après que ­Michael Jackson eut murmuré à son oreille : « Tu vas entendre des choses me concernant. Ne les crois pas ; tout est faux. » Quelques mois plus tard surgissaient les premières accusations de pédophilie.

   « Je ne sais plus exactement à quelle période de ma relation avec Michael, j’ai eu le bonheur de le voir griffonner devant moi comme ça, confie sa productrice. Nous étions à Paris, chez moi ou à son hôtel, je ne sais plus. Nous n’avions rien de particulier à faire. Nous étions simplement ensemble et on discutait. Et puis il s’est mis à faire ce dessin devant moi, comme ça. Sur ce dessin, on voit un petit garçon, dans un coin, qui pourrait ressembler à Michael Jackson enfant et ces mots écrits de la main de Bambi. Quand j’ai vu ça, c’était si poétique, si beau, je lui ai dit : “Michael il faut que les gens sachent que tu dessines comme ça, tu ne peux pas garder ça pour toi.” Il me semble, dans mes souvenirs qu’il l’a mis dans un de mes programmes.

Jackie ne lui en a plus jamais reparlé. Elle s’est toujours mise en quatre pour lui, même quand il exigeait qu’on installe sa loge dans une clinique de Boulogne, voisine du Parc des Princes. Et jamais elle ne lui parlait de Prince, son rival, dont elle gérait aussi les tournées. « Chaque fois que l’un des deux me demandait lequel vendait le plus de disques en France, j’avais une réponse toute faite : “Je checke et je te rappelle.” Et je ne rappelais jamais. »

Depuis, sa disparition en 2009, plusieurs dessins du roi de la pop ont été retrouvés. Pour Jackie Lombard, il n’en restera qu’un.



La reste de cet article est à lire dans le numéro de novembre 2015 de Vanity Fair France.


source:http://www.vanityfair.fr/culture/musique/articles/exclusif-le-dessin-inedit-de-michael-jackson/29142


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

Interview de T-Pain qui nous parle de sa rencontre avec MJ !!!

Message par Eddith le Sam 24 Oct 2015 - 10:45






Hier soir, à l'occasion de la sortie de son nouvel album solo et dans le cadre d'une interview donnée pour l'émission humoristique Highly Questionable sur la chaine américaine ESPN, T-Pain revient sur un événement marquant de sa carrière : sa rencontre avec Michael Jackson !!! On y apprend que la pop star américaine était fan de Bar Tender !!!!!

Quelques extraits de l'interview où le gros dur admet avoir versée sa petite larme après leur meeting :

L'animateur: Quand as-tu eu le sentiment d'avoir atteint ton rêve?

T-Pain : Sans doute lorsque j'ai été invité à m'asseoir et discuter chez Michael Jackson. C'était un moment privilégié avec mon idole : c'est lui qui a appelé mon équipe pour m'inviter chez lui!

On s'est assis, et il m'a dit que mon hit, Bar tender, était le seul CD physique qu'il ait acheté en quatre ans!

Oui, c'était incroyable. Bon, j'ai pas pleuré devant lui, je suis un bonhomme ! ...Mais en partant, il y avait une ou deux larmes, l'émotion, il fallait que ça sorte.



L'animateur: Qu'est ce que vous vous êtes dit d'autre ? Il ne t'a pas juste dit "J'ai acheté Bar Tender, maintenant sors de chez moi!"

T-Pain : Il m'a posé des questions, genre qu'est ce que je regarde à la télé... Il voulait me connaître ! Et je peux vous dire ceci: il avait de drôles de nachos posés sur la table... enfin, des Chips quoi !

Pas de sauce, pas de fromage, sans accompagnements : juste ces biscuits secs, type Nachos, et il arrêtait pas d'en réclamer. Il en a mangé non-stop pendant tout le temps que j'ai passé avec lui, sans jamais se calmer. Je ne pouvais pas ne pas prêter attention à ça, c'était bizarre. :blink:

Source : https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=10&cad=rja&uact=8&ved=0CE8QFjAJahUKEwji5ejY0djIAhUCVBoKHRfjDDA&url=http%3A%2F%2Fwww.missinfo.tv%2Findex.php%2Ft-pain-talks-first-meeting-michael-jackson-on-highly-questionable%2F&usg=AFQjCNFi3FVOlN0HzqPvhwEvW6DfNlaMUQ


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

Michael Jackson voulait qu'Andrew Wyeth réalise son portrait

Message par Eddith le Mer 28 Oct 2015 - 10:50


Andrew Wyeth (1917-2009) est un des peintres américains réalistes les plus connus du XXème siècle.

Peter Ralston est un photographe américain connu, depuis 1978, pour ses clichés de la côte du Maine (côte Nord Est des Etats-Unis). Ami de la famille Wyeth, il a passé près de 40 ans à photographier Andrew plus particulièrement.

C'est lui qui raconte, sur son site, comment Andrew Wyeth lui a évoqué Michael Jackson en 1985 et leur rencontre avec la star.

"Andy Wyeth m’a appelé et m’a demandé de passer chez lui en fin de journée pour boire un verre. Sa question du jour était: "Qui est donc Michael Jackson?" Celui-ci venait de sortir Thriller et était la célébrité la plus connue de la planète, mais Andy, lui, n’avait jamais entendu parler de lui. Cela ne m’étonnait que peu.

Michael Jackson avait fait envoyer une requête à Andy : lui faire son portrait. Andy n’était loin d’être ouvert pour ce genre de choses, mais le lendemain soir, je lui ai rapporté une VHS de Michael faisant son Moonwalk, qui allait devenir sa signature, lors d'une cérémonie. Andy fût alors suffisamment intrigué pour renvoyer une réponse à Michael indiquant qu’il le rencontrerait pour voir comment organiser cela.

Le jour où Michael est venu ressemblait à une huée. Il est arrivé avec de nombreuses personnes autour de lui et tout devait être "top secret". La glace s’est brisée rapidement et nous avons fait ensemble le tour du Brandywine River Museum et admiré trois générations de peintures Wyeth.

Ce dont je me souviens le plus de cette journée c’est d’une jeune femme, dans le musée qui, (….) quand elle réalisé qu'elle se tenait à un mètre de Michael Jackson s’est retrouvée instantanément dans un autre état de conscience et a fondu en larmes quand il l’a regardé, lui a sourit et lui a dit "Salut" de sa petite voix haute.

Je me rappelle aussi de tous ceux qui me suppliaient de les prendre en photo avec Michael afin qu'ils puissent les partager avec leurs enfants et petits-enfants ou les mettre sur leur Wall of Fame.

Je me souviens très bien que Michael était très timide. Et très doux. Il est allé vers les enfants de la ferme un peu plus loin. Et je me suis dit ce gars est juste un gamin, tout droit sorti de Peter Pan.

Andy n’a jamais fait son portrait. Mais voici ma photo avec Michael".



Michael Jackson a visité le Brandywine River Museum le 10 mai 1985 mais la raison du refus d’Andrew Wyeth de faire ce portrait de Michael n'a été dévoilée qu'en 1998, dans une biographie du peintre , écrite par Richard Meryman, Andrew Wyeth, The Secret Life.

Richard Meryman explique que lorsque les agents de Wyeth ont entendu parler d’un possible portrait de Michael Jackson, ils ont été ravis à l'idée des millions qu’engendreraient cette peinture et ses futures reproductions. Andrew les désigne "comme la mafia" qui l‘utilisait pour l'argent et ne se souciait pas du tout de lui. Ils voulaient tous être photographiés avec Michael Jackson qui était venu avec son propre entourage.

Les deux artistes se sont rencontrés au Brandywine River Museum, où ils ont regardé les peintures d’Andrews et ont discuté. "C’était quelqu’un de très doux, sensible, très agréable et très intelligent", a déclaré Wyeth à Meryman.

À un certain moment, un homme de l'entourage de Michael Jackson a indiqué que celui-ci avait encore dix minutes puis ils partaient. "Tout se passait bien entre nous, il a fallu que ce type intervienne. Ce pauvre homme était possédé par ces personnes. Je me suis senti désolé pour lui. Que Dieu aide tout artiste qui se fait avoir ainsi", explique Andy.

Bien qu'il sentait qu’un lien réel s’était créé entre Michael et lui, Andrew a préféré laisser tomber le projet: "Vous m’imaginez en train de peindre avec les gardes du corps qui se tiendraient juste à côté !"

Lorsque l’on regarde les portraits réalisés par Wyeth, réussissant mettre en valeur l’humeur, souvent mélancolique, et l’expression de ses modèles, celui de Michael aurait, à n’en pas douter, été très réaliste.

Sources: ralstongallery.com/traceyclarke.blogspot.fr/wikipedia

Merci à Rachel http://www.onmjfootsteps.com/


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

Carol LaMere derrière les extensions des cheveux de Michael Jackson...

Message par Eddith le Jeu 3 Déc 2015 - 12:00

Dans une interview accordée à Bullett, celle qui est affectueusemet appelé "The Carol" et ayant travaillé avec de grandes célébrités comme Janet Jackson, Cher ou encore Courtney Love est revenu sur quelques moments passés aux cotés de Michael Jackson.





Vous avez souvent travaillé avec Michael Jackson et la famille Jackson. Quel est votre meilleur souvenir de Michael ?

(Elle répond avec un soupire) "J'ai pas mal de souvenirs avec lui... quelques grands moments. C'était un farceur et j'ai toujours été un peu comme ça. Je réalise maintenant que ça ne devait pas être très agréable. Un de mes meilleurs souvenirs de Michael... c'était comme un farceur. Michael pouvait sonner à la porte et quand quelqu'un venait, vous savez, quelqu'un de la maison de disque ou une personne de ce genre, et bien un seau d'eau leur serait tombé sur leurs têtes.

Je me souviens qu'une fois Michael m'a appelé au milieu de la nuit et m'a demandé s'il pouvait venir en prétendant qu'il voulait qu'on lui fasse un shampoing. Il ne voulait pas vraiment qu'on lui fasse un shampoing, en fait il voulait juste parler. Parfois il voulait juste parler. Voilà le genre de personne qu'il était.

Oh, et dans la vidéo "Black or White" ces boucles que vous pouvez voir sur son visage, c'était les miennes."


Lire l'article sur :http://bullettmedia.com/article/carol-lamere-was-the-pioneer-of-hair-extensions-and-a-stylist-to-michael-jackson/
Merci Xtarlight de Michael Jackon's HideOut pour l'info.

source MJFrance


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

MICHAEL JACKSON est l'une des personnes les plus intelligentes pour les scientifiques

Message par Eddith le Mar 8 Déc 2015 - 12:23





Howard Gardner Earl, (né le 11 juillet 1973) est un psychologue américain  du développement, de la cognition et de l’éducation à la Harvard Graduate School of Education - Université d’Harvard - Il est actuellement  directeur principal de la Harvard Project Zero.. (Le but de sa recherche est de déterminer ce que signifie un travail excellent, engageant, et réalisé de manière éthique.)

Gardner a écrit des centaines d’articles de recherches et une trentaine de livres qui ont été traduits en trente langues. Il est surtout connu pour sa théorie des intelligences multiples, tel que décrit dans son livre «  vues de l’esprit : la théorie des intelligences multiples (1983).

Selon la théorie de Gardner, les humains ont plusieurs façons de traiter l’information, et ces moyens sont relativement indépendants les uns des autres. La théorie est une critique de la théorie de l’intelligence standard, qui met l’accent sur la corrélation entre les capacités. Depuis 1999, Gardner a identifié huit intelligences : Linguistique,  logique mathématique, musicale, spatiale, corporelle/Kinesthésique, interpersonnelle, intra personnelle et naturaliste. Gardner informel, envisage deux intelligences supplémentaires, existentielles et pédagogiques. Beaucoup d’enseignants, d’administrateurs scolaires et d'éducateurs spécialisés ont été inspirés par la théorie de Gardner sur les intelligences multiples, cela a permis de penser qu’il y a plusieurs façons de définir l’intelligence d’une personne.

La définition de Gardner pour l’intelligence a été largement critiquée dans les milieux de l’éducation ainsi que dans le domaine de la psychologie. La critique la plus forte et la plus durable concernant sa théorie des intelligences multiples se centre sur un supposé manque de preuves empiriques. (Gardner répond que sa théorie est entièrement basée sur des preuves empiriques plutôt que sur des preuves expérimentales, il ne croit pas que les preuves expérimentales sont plus appropriées pour une synthèse théorique.)

Michael Jackson est cité dans le livre du Professeur Howard Gardner «  Les vues de l’esprit : La théorie de l’intelligence multiple », qui répertorie les différents types d’intelligences qu’il a découverts. Quelques autres personnes célèbres font partie de celui-ci, pour chaque catégorie :

   Intelligence linguistique

William Shakespeare, Michael Jackson, Emily Dickinson.

2 . Intelligence logique-mathématique

Isaac Newton

3 . Intelligence musicale

Mozart, Michael Jackson

4 . Intelligence spatiale

Michel-Ange

5 . Intelligence corporelle/Kinesthésique

Michael Jackson, Muhammad Ali

6 . Intelligence inter-personnelle

Nelson Mandela, la reine Elizabeth 1er

7 . Intelligence intra-personnelle

Mère Teresa, Michael Jackson

8 . Intelligence naturaliste

John Muir, Rachel Carson, Charles Darwin, John James Audubon, Jacques Cousteau, David Suzuki, Jane Goodall.

La théorie des intelligences multiples plus en détail :

L’intelligence est la capacité de comprendre le monde dans lequel nous vivons et de résoudre les droits environnementaux, sociaux et culturels, dans tous les endroits et à chaque moment de notre existence. Il est généralement considéré, même dans les milieux académiques, que l’intelligence a été identifiée avec une capacité monolithique, commune et mesurable chez tous les individus, y compris par des normes et des tests de valeur scientifique.

Les études de Howard Gardner ont contribué à saper ces certitudes en introduisant dans le monde scientifique et académique ce que l’on appelle la théorie des intelligences multiples, selon laquelle il y a une faculté commune de l’intelligence, mais dans différentes formes, et indépendamment des autres.

La théorie des intelligences multiples est basée sur l’idée que tous les êtres humains possèdent au moins sept formes de « représentation mentale », soit sept types d’intelligences différents :

1) Intelligence linguistique : «  penser avec les mots et réfléchir sur le sens de ces derniers » (Michael Jackson)

Caractérisé par un sentiment du sens des mots, de l’ordre entre eux et des fonctions de la parole pour convaincre, stimuler, transmettre de l’information et du plaisir, cette intelligence se manifeste par une importante production de mots, une bonne capacité de raisonnement abstrait et de pensées symboliques, mais il y a cependant, une distinction fondamentale entre oral et écrit. Certains, en effet,  sont susceptibles d’avoir une certaine facilité à apprendre par l’écoute en présentant un développement mnémonique de compétence élevée.

2) Intelligence logico-mathématique : «  penser avec des numéros et réfléchir sur leurs relations »

Gardner dit que ce qui caractérise une personne intelligente en « mathématiques » est sa capacité de produire de très longs arguments pour réussir à rappeler les différentes étapes des composés. En fait, ce n’est  pas une mémoire exceptionnelle, mais  une capacité particulière à saisir le sens global des connexions qui lient les différentes propositions de la manifestation. Il est évident dans ces étudiants qui possèdent des compétences dans la compréhension des propriétés fondamentales des nombres, addition ou soustraction,  de comprendre les principes de cause à effet et correspondant à une valeur unique, en fournissant par exemple, des objets flotteurs,  tels qu’un évier etc…pour la  reconnaissance de formes, et travailler avec des symboles abstraits ( par exemple, les nombres, figures géométriques, etc) pour saisir la relation et trouver des liens entre l’information séparée et distincte.

3) Intelligence musicale et réflexion de la musique (Michael Jackson)

Caractérisée par une forte capacité à reconnaître,  reconstruire et  composer de la musique, du rythme et du son, cette capacité se trouve dans l’hémisphère droit du cerveau et est séparée du talent. Gardner croit que l’un des meilleurs talents qui émerge d’une personne est son talent musical.  Celui qui grandit avec ce type d’intelligence développée,  est habitué à l’apprentissage à travers les chansons,  la musique et les paroles, souvent,  il les ressent dans un chant ou un rythme. Il a également la capacité de reconnaître et de savoir comment utiliser des motifs rythmiques et toniques, à l’aide de la voix et des instruments de musique, dans la sensibilité sonore de l’environnement.

4) Intelligence visu-spatiale : «  penser avec des images et faire des calculs avec elles »

Pour ceux qui préfèrent les arts visuels, qui ont un bon sens de l’orientation, ceux qui ont des difficultés à établir des cartes, des diagrammes,  des modèles et des jeux qui nécessitent  de savoir  visualiser des objets à partir de différents angles et perspectives. Penser avec l’intelligence spatiale signifie  penser en images, dessins et modèles, avoir ce que l’on appelle souvent une mémoire visuelle. Ils se souviennent d’un texte ou d’un mot dans son emplacement sur la page d’un livre. Les jeux de réflexion, la construction et la composition sont des activités privilégiées par ceux qui ont particulièrement développé l’intelligence spatiale.

5) Intelligence Kinesthésique : « réfléchir sur les mouvements et les gestes ». (Michael Jackson)

Elle est développée à travers des expériences pratiques qui affectent l’ensemble du corps. Ceux qui prônent une telle expérience incontournable de l’intelligence, doivent agir, et se rappeler surtout des mouvements et des gestes. Ils développent également d’excellentes sensations et aussi une vive sensibilité instinctive, de la coordination motrice  et de l’harmonie. Dans de tels cas, ceux qui ont développé  l’intelligence du corps, ont appris par la pratique, les besoins des expériences concrètes, pour se déplacer et  transmettre des informations à travers leur corps.

6 ) Intelligence interpersonnelle : «  réussir dans les relations avec les autres ».

Tourner vers l’extérieur, les comportements, les sentiments, les émotions et les motivations des autres individus ( une sorte de capacité à l’empathie à l’autre) Un individu avec une intelligence interpersonnelle est un habile constructeur de relations, et souvent un médiateur dans les conflits, il peut comprendre l’autre,  montrer un désir de socialisation et d’interaction et, par conséquent, a beaucoup d’amis,  cultive les amitiés, se socialise facilement, recherche des activités extrascolaires qui lui correspondent, est bien adapté à la vie de groupe, aux jeux de groupe,   aime la compagnie et est amené à développer de l’empathie avec les autres.

7) Intelligence intra personnelle : «  réfléchir sur les sentiments, les humeurs et les états d’esprits » (Michael Jackson)

Elle  se réfère à la connaissance intime des disques internes, des émotions et des impulsions affectives ; elle implique la capacité de classer et de discriminer les sentiments, l’appelant aussi à travers un système complexe de symboles (ce que nous appellerions aujourd’hui « l’intelligence émotionnelle ». Une personne avec une intelligence intra-personnelle a une forte personnalité, mais ne se lie pas avec l’autre, elle préfère garder l’isolement, en optant pour des activités individualistes : un passe-temps, un journal intime. Il règne en elle un sentiment profond de soi qui conduit à la méditation solitaire. Ses attitudes privilégiées, par conséquent, pourraient être : montrer un sentiment d’indépendance,  formuler des avis catégoriques, rester enfermé dans son monde intérieur, possédant un sens profond de l’estime de soi, cultiver un hobby personnel, ne pas suivre les tendances, préférer le travail individuel.

Après des années d’études, Gardner va ajouter deux autres formes  d’intelligence qui sont importantes :

8) L’intelligence naturaliste «  penser à la nature et au monde qui nous entoure »

9) L’intelligence existentielle : «  penser à l’éthique et à  l’existence »

Complétant ainsi le tableau des variations de l’intelligence de l’aspect enrichissant lié à l’environnement dans lequel nous vivons et un autre lié à la capacité d’autoréflexion.

Les études actuelles et les tests scientifiques de l’intelligence utilisés par les psychologues du monde entier, ont tendance à donner raison à la théorie de Gardner : Chacun de nous est plus ou moins compétent dans un ou plusieurs de ces différents types d’intelligence,  le QI d’un adulte aujourd’hui est défini par la somme de différents types spécifiques de l’intelligence découverts par Gardner dans la théorie des intelligences multiples.

Michael Jackson a été identifié par Gardner dans 4 types d’intelligences, il était extraordinairement intelligent. Ceci est  donc une donnée scientifique qui prouve son génie.

Source : ici http://www.truth4mj.it/mj/index.php?option=com_content&view=article&id=383:mj-is-one-of-the-most-intelligent-people-for-the-scientists&catid=36:articoli-verita-sulluomo-michael&Itemid=62
Mots pour tous


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

Michael Jackson et la veste d'Hector Carmona

Message par Eddith le Mer 23 Déc 2015 - 10:15

Au début du mois de mai 1984, Hector Carmona, 26 ans, travaille au Helmsley Palace Hotel de New York comme liftier. Une nuit, vers 2h30, un des invités prestigieux, Michael Jackson, vient le voir et lui demande une visite de l’établissement. Pendant près de trois heures, Hector accompagne Michael à travers les différentes salles. La star est particulièrement impressionnée par la Gold Room, une salle de musique avec une harpe.


Il est surtout très attiré par l’uniforme de Carmona. “Quelle belle veste! Mais vous devriez la porter qu’avec un seul gant. Deux c’est trop!” lui déclare Michael. Il lui dit qu’il aimerait l’avoir pour un de ses concerts. "Nous étions de la même taille, un 36”, raconte Carmona. Le lendemain, le liftier récupére une de ses vestes qui arrivait du nettoyage, fixe les épaulettes de capitaine dessus et l’offre à Michael.



Une autre version de l’histoire veut que Michael, intéressé par la veste, Frank Dileo, son manager, a sorti un chéquier et offert une somme conséquente au jeune homme.

Quoi qu’il en soit, Michael a pris la veste et l’a envoyée à son tailleur qui l’a accessoirisée.



L’anecdote indique qu’il s’agit de la veste que Michael a ensuite portée lors de son apparition à la Maison Blanche auprès de Ronald Reagan, le 14 mai 1984. Ce n’est pas le cas puisque la veste qu’il portait à Washington est la même que celle qu’il avait lors des Grammy Awards, quelques mois plus tôt.




Source: http://www.onmjfootsteps.com/archives/2015/12/22/33104137.html


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

Dan Beck sur le marketing Michael Jackson

Message par Eddith le Mer 20 Jan 2016 - 11:56



INTERVIEW DE HYPEBOT - MJVIBE n'a aucun rapport avec le contenu de cet entretien.

Dans cette interview, Dan Beck décrit les difficultés qu'il a rencontrées dans le cadre de Michael Jackson 'équipe de marketing s à une époque où le "roi de la pop" a commencé à sortir des rails.

Quand Michael Jackson lui-même s'est déclaré le "roi de la pop," Dan Beck a combattu.
Beck était un dirigeant de Epic Records, qui faisait partie des efforts de marketing de Jackson dans les années 90, une époque où son comportement bizarre a  éclipsé son talent. Au moment où l'album HIStory a été publié en 1995 (Beck est venu avec le titre), Jackson était à la fois la plus grande star de la planète et la plus scandaleuse.

Nous avons parlé avec Dan au sujet de certaines de ses aventures derrière les coulisses de l'industrie, y compris comment Jackson lui-même s'est couronné "roi de la pop."

Carl Wiser (Songfacts): Vous avez eu une carrière très intéressante. Vous avez travaillé sur l'album de Michael Jackson HIStory à un moment où il est clairement devenu déséquilibré, et vous étiez en charge de la commercialisation. Comment avez-vous géré cela?

Dan Beck: Il était incroyable, vraiment Carl. Tout a changé tout le long. Vous pensez que vous êtes en charge, mais vous ne l' êtes vraiment pas. De plus en plus de choses  se passesaient et il était juste une expérience vraiment, vraiment difficile et je suis très préoccupé de ce que l'album sortirait et il serait tout simplement le plus grand désastre absolu dans l'histoire de l'industrie de la musique ... et il y avait mon nom dessus.

Quand je commence à travailler avec lui sur l'album Dangerous [publié en 1991], nous étions encore à réfléchir  comment nous pourrions remettre en état ​​sa carrière. Il a fait la mi-temps du Super Bowl et il a fait l'interview d'Oprah au ranch, et il y avait toutes sortes de bonnes choses qui se passaient, mais il a juste commencé à glisser vers le bas. Et il est effrayant de travailler avec une magnifique carrière et la voir en ruine. C était juste une triste situation et un moment très intense
.
Carl: Dans ce tout dernier documentaire que Jackson a fait, il devient clair qu'il a une très forte volonté. Donc, s' il prenait une décision, il allait pousser ce travers à peu près, peu importe quoi. Est-ce que ce qui est arrivé quand vous faisiez le travail sur ces albums?

Dan: Il était un aboutissement des choses. Si Michael a des choses dans sa tête, ils sont devenus très fixe et il était très concentré pour avancer. Beaucoup de ce que nous avons essayé de faire était d'établir une perspective et une raisons de faire les choses avant qu'il ne se positionné sur elle. Il était très ouvert à ces sortes d'idées quand il n'a pas eu quelque chose de fixe dans sa tête, et je pensais qu'il était un merveilleux collaborateur dans le sens qu'il a toujours apprécié les idées et était très attentionné. Voilà pourquoi tant de gens vraiment talentueux aimé travailler avec lui - de Quincy et à des chorégraphes les vidéastes, les grands noms qui ont été impliqués par le biais de sa carrière - parce que dans cet effort de collaboration, il était juste un plaisir de travailler avec.

Carl: L'autre chose qui me surprend vraiment le gars est qu'il était un merveilleux compositeur, et il semble que vous devez avoir une certaine expérience de la vie à la terre pour écrire ces chansons vraiment relatable. Jackson est né dans une bulle, mais il était encore capable d'écrire des chansons qui se sont déplacés des gens ordinaires.

Dan: Tout à fait. Je étais autour de lui quand il était dans le studio, et il n'a jamais été un musicien en particulier dans le sens technique - il était un gars avec des idées dans sa tête et il les interpréter par des musiciens. Mais je pense que tellement de la chanson vient de l'isolement. Même comme un enfant artiste qu'il avait beaucoup de temps isolé où il n'a pas été comme tout le monde, et je pense que ce pourquoi il est devenu un bon écrivain. Il était aussi un étudiant de la totalité de l'entreprise et je pense que cela fait partie de trop.

Il ya des gens qui vous accablent avec ce qu'ils ont contribué de façon créative, que ce soit John Lennon ou Kris Kristofferson, et je pense que Michael a été inspiré de cette façon.



Carl: Alors, je me demande si vous étiez jamais assis dans un bureau essayant de penser à un énoncé de positionnement pour un groupe, car il est pas quelque chose que beaucoup de bandes ont. Par exemple: Les Rolling Stones - Greatest Rock The World et Roll Band; Aerosmith - Les Bad Boys de Boston. Et puis, si vous ne recevez pas un, les gens font pour vous, afin de Bruce Springsteen devient le patron, même si il n'a jamais voulu cela. Ces discussions sont réels?

Dan: Vous n'êtes pas à la recherche de la balise ultime. Peut-être que vous êtes à venir avec quelque chose pour une campagne de publicité pour le document ou quelque chose à donner une définition.

Les gens disent, "Oh, qui est une combinaison de tel ou tel groupe et ...« Pourquoi? Parce qu'il semble juste que les gens ont besoin d'une direction - ils ont besoin de quelque chose pour accrocher leur chapeau sur: «Quel genre de bande est cela?" Alors, nous entrons dans ces descriptions. Je pense qu'il est rare que cela fonctionne vraiment. Michael Jackson fabriqué "roi de la pop», et croyez-moi, nous avons essayé de lui parler de lui.

Carl: Pourquoi avez-vous essayé de lui parler de lui?

Dan: Eh bien, notre sentiment est que la radio allait juste rouler leurs yeux et dire: «Va te faire foutre!"

Ce fut à l'époque de dangereuses, des années 80 et début des la fin des années 90, et là était un gars que les tabloïds ont commencé à parler de sa couleur de peau, ils étaient en train de parler de la chirurgie plastique et l'Elephant Man et la chambre hyperbare - Je suppose que ceux qui étaient probablement les quatre premiers aspects de Michael commence à prendre des coups dans les médias.

Beaucoup de gens dans les médias étaient mécontents avec Michael parce qu'il n'a pas parlé à eux et Frank DiLeo [le manager de Jackson] essentiellement l'éloignait de la presse, je pense avec raison parce que Michael avait seulement tellement de choses à dire et il a également était un gars très vulnérables. Il n'a pas été avertis des médias dans la façon de vous asseoir avec un journaliste et vraiment avoir cette conversation engageante. Il était tout simplement trop dans une bulle.

Frank l'éloignait, donc avec tout le succès qu'il a eu il y avait des gens des médias qui étaient très frustrés qu'ils ne pouvaient pas lui parler. Donc, quand les choses ont commencé à se fissurer et il y avait des entités plus bizarres dans sa vie, il a commencé à devenir négative.

Eh bien, maintenant, Michael commence à évoluer l'idée de "roi de la pop" et il passe le long de ce que son nouveau directeur, Sandy Gallin, qui commence à présenter cette idée que nous allons appeler Michael "Roi de la Pop." A Epic , nous le disions, «Sandy, arrêtez, s'il vous plaît. Cela va lui faire du mal et nous pourrions avoir des gens se tournent contre nous ".

Etions-nous trop préoccupées? Probablement. Nous étions tous en train de faire nos propres vies simple. En attendant, si vous regardez en arrière sur toute chose, il ne devient "roi de la pop." Je suppose que dans l'immortalité il a établi et peut-être qu'il travaillait sur que pendant qu'il était vivant.




SOURCE & Interview complète: Hypebot MJVibe


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

LA REID

Message par Eddith le Lun 1 Fév 2016 - 10:58




Dans ce mémoire tant attendu, illustré de plus de 100 photos encore jamais vu de sa collection personnelle, le producteur d'enregistrement révolutionnaire raconte ses luttes, ses succès, et les célèbres artistes qui ont fait de lui une légende.

Michael Jackson a été connu pour être heureux et comme des enfants, mais il avait un côté froid, révèle légendaire producteur de disques LA Reid dans son nouveau mémoire.

Il a été particulièrement signifie concurrent Prince et dédaigneux de son frère aîné Jermaine, Reid écrit dans son nouveau mémoire, "Chantez pour moi."

Dans les années 1990, Reid a été co-produire un album pour Jermaine lorsque le manager de Michael Jackson a appelé demandant si Reid et son partenaire, Kenny "Babyface" Edmonds, aimeraient discuter à écrire des chansons avec la star.

Reid a dit Jermaine seulement qu'ils ont été Slipping Away à Los Angeles pour un projet rapide. Ils ne mentionnent pas ce qu'elle était.
Un hélicoptère a ramassé les deux à l'aéroport de Burbank et leur a volé au ranch de Neverland, où ils ont été accueillis par un assistant avec un accord de non divulgation - "Personne ne pu voir Michael sans signer un" - et ont été prises à la bibliothèque de Jackson.

Ils ont discuté de la musique, et Jackson leur a fallu une visite de Neverland. Enfin, il les conduisit à une salle de projection et leur a montré des images d'un concert de 1983 de James Brown où Jackson, appelé sur scène en tant qu'invité, "a dansé quelques pas," alors dit Brown que le prince, de longue date, le rival de Jackson, était dans la foule aussi bien. Brown a appelé aussi, mais pour le plaisir de Jackson, son apparence ne va pas presque aussi bien.

"Prince ne [pouvait] faire son travail de guitare, frénétiquement dépouillant sa chemise et essayer des trucs avec le pied de micro et de faire toutes ces poses. Après son tour éblouissante étoile de Michael, Prince est tombé plat comme il le pouvait, et Michael aimait rire à la vidéo. "

Mais Michael n'a pas été fait à l'humilier.

"Après cela, il a mis sur une scène du film de Prince 'Under the Cherry Moon,« la bombe artsy noir et blanc qu'il a fait après «Purple Rain», et il se mit à rire un peu plus au-Prince. "

Après un déjeuner où «les pâtes de Michael était tout coupé dans les formes des personnages de Disney," il a été convenu que le duo volerait à Los Angeles pour écrire des chansons avec Jackson pendant trois semaines. Lorsque Jermaine découvert, il est allé balistiques, demandant à être libéré de l'étiquette de Reid et Edmonds, LaFace Records.

Lorsque Reid a dit Michael ce qui est arrivé, la superstar a répondu: «Il va reprendre le dessus."

«Cela ne veut pas vraiment le problème, dis-je. «Le problème était qu'il veut hors l'étiquette maintenant.

«At-il signer un contrat? Michael demandé.

»« Oui, dis-je.

"'Alors il va falloir vivre avec elle parce que ce sont les règles", dit Michael et sortit.

"Que Michael Jackson était un homme rusé," écrit Reid. "Il n'a pas tort, mais vous ne vous attendez pas à ce que de Peter Pan. Vous attendez un peu de compassion ou quelque chose. No. froide comme la glace ".

Reid et Edmonds lissées choses avec Jermaine à Atlanta, mais quand ils sont retournés au travail sur son dossier, Jermaine compliqué encore les choses en leur disant, «Je veux faire une chanson à propos de mon frère. Je veux parler de la façon dont il m'a traitée à travers les années, comme la façon dont chaque fois que je trouve producteurs comme vous les gars, il prend mes producteurs. Il ne se soucie pas de sa famille ou quiconque, mais lui-même ".

Comme les producteurs Jermaine, ils devaient servir leur artiste. Tout comme ils ne veulent pas produire une chanson claquant Michael, ils avaient pas le choix. Les stations de radio à l'échelle nationale ramassés "Parole à l'Badd!" Jermaine et Reid était dans son appartement à Los Angeles quand il a reçu un appel d'un Michael Jackson en colère.



«Vous devez arrêter cela, dit-il. «Vous êtes à la tête de l'étiquette. Vous devez tuer cela. Ce ne sont pas bonnes. " "

Les frères se sont réunis à la maison de leur mère pour discuter de la question, après quoi Jermaine Reid a appelé pour dire que le dossier serait rester sur l'air, suivi par Michael appelant à redire Reid de mettre un terme à cela.

Deux jours plus tard, Reid écrit: «Le dossier a disparu de l'air, comme si elle avait jamais été là en premier lieu. Je ne sais pas ce que Michael a fait. Je ne sais pas si Michael a fait quelque chose, mais il est allé loin en un éclair. "

SOURCE: NY Post et Amazon


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

Le conseil de Michael Jackson au jeune Kobe Bryant

Message par Eddith le Mer 24 Fév 2016 - 10:31




Si Kobe Bryant a reçu des conseils très précieux de la part de Michael Jordan à son arrivée en NBA, dans un documentaire qui lui est consacré sur HBO, il évoque aussi un coup de fil important de Michael Jackson alors qu’il n’avait que 18 ans.

   « Je commençais à être critiqué pour le fait d’être introverti et si sérieux tout le temps à propos du basket. Et il voulait m’appeler, m’encourager et me dire ‘Ne change pas pour eux. Tu dois rester concentré. Si tu veux devenir un des meilleurs joueurs de l’histoire, tu dois étudier les plus grands. Tu dois être obsédé par ce que tu fais et comment tu le fais.' » Kobe

L’an passé lors d’un passage dans le Jimmy Kimmel Live il avait évoqué son amitié avec le roi de la pop, qui l’avait notamment invité à Neverland. Il y a quelques années il s’était également confié à Yahoo! Sports sur l’importance qu’a eu Michael dans son approche des matchs.

Via For The Win

Source: basket-infos.com


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre au sommet : Bruce Springsteen rencontre Michael Jackson

Message par Eddith le Lun 29 Fév 2016 - 9:47

Un article tiré du hors série du magazine People Weekly de novembre-décembre 1984.
La traduction avait déjà été postée en 2010 sur MJF.



On s’était donné le mot. Le peuple attendait. Le monarque du rock et le boss – Michael Jackson et Bruce Springsteen – étaient sur le point de se rencontrer pour la première fois, et 25 invités de l’entourage de Jackson s’étaient rassemblés dans la salle de réception de la suite de Jackson à Philadelphie et étaient bouche bée. Ça ressemblait à un moment historique.

Springsteen, 35 ans, est entré le premier, il portait des bottes, un jean délavé, une chemise à manches courtes retroussées qui laissait voir ses biceps, une barbe de trois jours, et un foulard rouge noué autour du cou comme pour canaliser toute cette énergie cumulée pendant ses jours de congés. Puis Jackson, 26 ans, est entré, il venait de prendre sa douche après un concert. Il portait une chemise rose boutonnée sur un t-shirt blanc, un pantalon vieux rose qui s’accordait à la chemise et des chaussons bleus avec ses initiales cousues d’or. Il avait l’air sympathique, et ressemblait à un petit écolier curieux d’apprendre quelque chose sur le monde du travail.

Il y avait un espace entre eux, et ils sont restés debout.

"Salut", a dit Jackson, en tendant la main. "Je viens juste de lire un article sur toi dans People Magazine. Il était très bon".

"Oh, merci", a souri Springsteen. "J’ai vraiment apprécié ton spectacle de ce soir".

"J’ai entendu dire que tes concerts étaient longs. Combien de temps durent-ils ?"

"Oh, à peu près trois heures".

"Comment peux-tu faire ça ? Tu prends une pause ?"

"Oui, d’une demi-heure. Ça marche très bien, enfin je suppose".

Une caméra s’est mise en marche, des yeux regardaient, des oreilles se tendaient. Les yeux de Jackson ont parcouru la pièce, sans s’arrêter assez longtemps pour voir quelque chose de précis. Il semblait être en train de chercher la prochaine question, exactement avec la même expression que quand il termine une chanson sur scène pour en commencer une autre. Springsteen était en train de sucer un glaçon.

"Est-ce que c’est toi qui a écrit la chanson Fire [chantée par les Pointer Sisters] ?", a demandé Jackson.

''Oui, c'était très rapide. Cela ne m'a pris que 10 minutes. Mais je n'écris pas quand je suis sur les routes. Et toi ?''

"Non"., a répondu Jackson, "Il y a trop de choses à faire".

Ses mains s’agitaient devant lui, puis derrière lui, pour venir finalement se poser sur la boucle de sa ceinture. Une chanson reggae passait à la télévision allumée à côté, il a commencé un pas de danse, puis il s’est arrêté.

Ne pouvait-il pas tout simplement demander à Springsteen de retourner dans la pièce vide et de parler comme deux êtres humains normaux, et pourquoi pas découvrir qu’ils aimaient tous les deux regarder les rediffusions de la série The Honeymooners ? Ou alors l’angoisse d’une intimité était-elle plus forte que l’angoisse de se produire sur scène ?

Pendant une petite accalmie Michael semblait à la recherche de quelque chose. "Ma secrétaire, Shari, te veut pour Noël", a-t-il dit, mettant son bras autour de la taille de celle-ci et l’attirant entre eux deux.

"C’est quoi le problème avec Thanksgiving ?", a dit Springsteen en se marrant, alors que tous les trois posaient pour le photographe personnel de Jackson.

"Est-ce que tu parles au public pendant tes concerts ?", a demandé Jackson. "J’ai lu que tu faisais ça".

"Ouais, je raconte des histoires. Les gens aiment ça, je l’ai appris au fil du temps. Ils aiment entendre ta voix qui fait autre chose que chanter. Ils deviennent dingues rien qu’à t’entendre parler".

"Oh, je ne pourrais jamais faire ça. C’est comme si les gens apprenaient des choses sur toi qu’ils ne sont pas censés savoir".

"Je vois ce que tu veux dire – les chansons sont une sorte de protection. Mais je me souviens qu’une fois j’ai joué pour récolter des fonds pour les vétérans du Vietnam et j’ai dû monter sur scène pour présenter ce type qui était un président ou je ne sais plus quoi, et je n’avais pas ma guitare. Mec, je tremblais. Je réalisais que c’était la première fois en 15 ans que je montais sur scène sans ma guitare, et je n’ai jamais été aussi nerveux de toute ma vie".

La voix de Jackson s’est adoucie, on ne pouvait presque plus l’entendre. "Tu aimes parler devant tous ces gens ? C’est un peu étrange".

"Ouais, c’est bizarre non ?"

Jackson a pris une profonde respiration, puis il a fait un petit pas vers la porte. Les bottes de Springsteen restaient plantées dans le sol. C’est lui qui a brisé le silence. "Combien de temps as-tu répété pour cette tournée ?", a-t-il demandé.

"Oh, un ou deux mois".

"Il y a beaucoup de points de repères dans ce concert".

"Oui, et il y a beaucoup de technologie. Nous allons terminer en décembre. Ensuite nous ferons un film".

"Ouais, j’en ai entendu parler – avec Steven Spielberg ?".

"Oui, ça se précise, je l’ai eu au téléphone aujourd’hui", a dit Jackson. "Je ne sais pas encore ce que sera ce film, mais ce sera avec lui".

Il y a eu une pause. Les mains de Jackson frappaient ses cuisses au rythme de la chanson reggae, ses yeux clignaient.

"J’ai lu que tu allais dormir juste après tes concerts. Tu peux vraiment faire ça ?", a demandé Jackson.

"Non, je me sens bien après un concert, parce que j’ai le sentiment d’avoir travaillé dur. Je reste debout jusqu’à 4 heures du matin. Toi tu fais quoi ?"

"Je regarde la télé ou je lis", a dit Jackson. "Je ne peux pas dormir".

"Il t’arrive de sortir ?", a demandé Springsteen.

"Je ne peux pas. Je serais ennuyé par pas mal de monde. Comment as-tu décidé de laisser People Magazine raconter ton histoire ?"

"J’ai juste lancé les dés", a répondu Springsteen en fermant le poing et en soufflant sur des dés imaginaires.

"Oh", a dit Jackson en secouant la tête. "Je ne pourrais jamais assez faire confiance pour ça".

Il a parcouru la pièce d’un nouveau regard fuyant, son stock de questions étant vide. "Eh bien, je pense que je vais partir maintenant", a-t-il dit tranquillement. "C’était sympa de te rencontrer". Il lui a tendu la main rapidement, puis a franchi la porte pour se diriger vers une autre pièce de la suite. Springsteen s’est attardé un instant. Un peu plus tôt, il avait vu Jackson sur scène pendant une heure et demie faire des choses presque sans effort. Mais c’est une chose avec laquelle Springsteen semblait familier.

"Vous savez", a-t-il dit en crachant son glaçon dans une tasse. "C’est vraiment un type sympa".




Source : People Weekly Extra Novembre-Décembre 1984 - http://kingofpopmj.tripod.com/people.htm
Traduction PYC MJFrance


cligne2

avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

Will.I.Am a disque dur plein d'inédits pistes de Michael Jackson

Message par Eddith le Mer 23 Mar 2016 - 11:00

Will.i.am a un trésor de titres inédits par les pop superstars Michael Jackson, Whitney Houston, Beyonce et Britney Spears.

The Black Eyed Peas rappeur / producteur révèle  que son ordinateur portable a des dossiers pleins de démos inachevées et des collaborations avec des chanteurs passés et présents, dont la plupart  n'ont jamais vu la lumière du jour.


«J'ai un disque dur plein de chansons qui reste là et nous pourrions passer par eux," at-il dit. "Il y a des dossiers Scherzinger Nicole, il y a des dossiers Britney, il y a des dossiers Rihanna, Beyonce dossiers - seulement des chansons.

«Quand je travaille avec des artistes, nous enregistrons des chansons et écrivons des chansons, et d'obtenons une chanson que vous avez  enregistré sept fois

Donc, ces autres six sont en fait vraiment bonnes. Peut-être il y a deux d'entre elles qui sont bonnes, peut-être il y a une une persistante qui a juste besoin des retouches. Alors que vous venez de passer par le disque dur ".

La star du hip-hop continue à se vanter d'être le producteur superstars qui se tournent vers lui quand ils cherchent à changer leur son.

"Il y a un dossier Michael Jackson , il y a des dossiers de Houston Whitney, il y a un dossier Mariah Carey," will.i.am a continué.

"Parce que ... je suis  la personne qu'ils appellenten demandant «Nous voulons quelque chose de différent, nous recherchons quelque chose de différent, nous avons besoin d'une chanson internationale. Donc, ils m' appellent toujours ... Alors oui. Ils vont ils simplement rester là sur mon disque dur?.

Quelqu'un doit passer par eux. "

Tellement de temps à attendre l' autorisation de la mère de Michael  Jackson a t -il continué à dire depuis 2009 qu'il ne peux jamais libérer les chansons sans sa permission!

will.i.am a été un entraîneur sur The Voice UK depuis son lancement en 2012, et il siège actuellement sur le panneau de la saison cinq de mentors aux côtés de chanteurs britanniques Paloma Faith, Boy George et Ricky Wilson.

SOURCE: NME


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

Michael Jackson en train de faire le pitre et feignant de taper un Mister T au regard terrifié

Message par Eddith le Ven 1 Avr 2016 - 10:06

Personne ne connaît les circonstances de la rencontre entre ces deux icônes des années 80, mais c’est distrayant de voir le Roi de la Pop et Mister T faisant les pitres pour une photo intéressantes !



Sortie tout droit de l’incroyable archive de Awesome people hanging out together nous vient cette paire de photos prouvant que Michael Jackson et Mr. T (Laurence Tureaud dans la vraie vie) un jour se sont enlacés et amusés ensemble, même si ce n’est que pour de la publicité.

Chacun des deux sont devenus des icônes des années 80, évidemment Michael Jackson en devenant le Roi de la Pop et Mister T a trouver le succès en tant qu’acteur et catcheur professionnel.

Personne ne connait vraiment l’histoire derrière cette intéressante rencontre, mais selon Wikipedia., Mister. T a déjà été garde du corps, et Michael Jackson serait l’une des nombreuses célébrités qu’il a protégé..


Source: .lomography


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

George Atwell se souvient quand il a travaillé avec MJ pendant «Thriller»

Message par Eddith le Sam 16 Avr 2016 - 12:01

George Atwell est l'organiste et compositeur en résidence à la First Presbyterian Church d'Orlando.

Cependant, il était un musicien à Bee Jay Studios d'Orlando, où il a eu l'occasion d'enregistrer des démos avec Michael Jackson sur un de ses voyages en Floride centrale.

Atwell a eu la gentillesse d'envoyer ses souvenirs dans un courriel Jackson l' a impressionné par son professionnalisme, sa capacité à exécuter musicalement avec précision, sa bonté et son enthousiasme enfantin. S'il y avait, d' un côté impair sombre, à sa personnalité, Atwell dit, Jackson ne l''a jamais affiché .

Atwell a fait une partie du travail sur la pistes jackson (qui n'a jamais été publié à sa connaissance) à la suite privée de Jackson au Royal Plaza de Disney. Il dit que l'ascenseur sonnait toute la nuit, comme les curieux voyagé à l' étage pour éventuellement obtenir un regard sur le Roi de la Pop.


Après "Thriller" a été libéré et était devenu très populaire, Michael Jackson est venu à
Orlando en vacances et par mutuelles amis musiciens à Los Angeles et Orlando, il nous a demandé de l' aider à faire quatre démos de chansons qui étaient dans sa tête.

Le producteur était personnel Bee Jay Recording Studios à Orlando à l'époque, et nous recueillit claviers, Linn drum machine, guitare et basse et les quatre d'entre nous l'a rencontré à l'hôtel Royal Plaza (sur le 13thfloor).

Il était très gentil, poli et inquiet que nous étions OK ... ..pas trop fatigué, voulez-vous quelque chose à manger, etc. Il endossait Pepsi à l'époque et la première chose que nous avons vu dans l'évier étaient 3 grandes bouteilles de Pepsi ... ..une vrai endossataire! Depuis Michael n'a pas lu la musique, il a pris chacun de nous, un par un, dans une œuvre / salle de musique et est allé sur chaque partie jusqu'à ce qu'il obtienne ce qu'il voulait entendre. Il chantait la partie et nous aimerions le lire puis le modifier, le changement voicings, structures d'accords, etc. jusqu'à ce qu'il me disait: «oui, voilà!

Par ailleurs il y avait un gardien assis devant sa chambre et pendant que nous travaillons dans les petites heures du matin, nous avons pu entendre la sonnerie de l'ascenseur toute la nuit que les fans ont essayé de trouver et d'obtenir un aperçu de Michael. Ils allaient essayer de corrompre la garde avec quoi que ce soit (utilisez votre imagination!) Pour les laisser entrer, mais il serait bien sûr pas.

De cette façon, nous avons travaillé sur les airs à l'hôtel; puis a pris tout pour le studio d'enregistrement, où nous avons posé toutes les pistes et il serait alors chanter sur eux. La chose que je me souviens le plus de ces sessions, était la renommée vocalement, il ne manquait jamais! La seule fois où ils ont dû rouler le dos de la bande était si l'ingénieur était en retard sur un coup de poing technique ou quelque chose a mal tourné.

Il a chanté les chants de plomb et chœurs à 3 parties, les empiler trois fois chacun et n'a jamais manqué. Il ne va pas à l'étage et de travailler sur les origines vocales (comme cela se fait habituellement, vous), mais simplement tiré les pièces hors de l'air! L'incroyable «sensation» et le sens du rythme de son «doigt snaps» alors qu'il était en train de faire le «guide des pistes" pour nous de travailler à partir est toujours indélébile dans mon cerveau. Il y avait un très précis "points de groove» par rapport au rythme que lui seul semblait savoir comment trouver. Au studio, nous étions tous assis dans la salle de télévision et regardé le premier ministre de "Thriller" sur MTV. Il était juste comme un petit enfant ... .couldn't croire cette vidéo jouait sur MTV, ne pouvait pas croire "Thriller" l'album a été # 1 dans les charts ... et ceci après ses nombreux # 1 hits dans sa carrière jusqu'à Ce temps jusqu'à ce que (il était 24).

Je lui ai demandé pourquoi il n'a pas appris à lire la musique et il a répondu:. Dieu lui avait donné ce don et il avait peur que l'apprentissage trop sur le côté intellectuel de la musique serait gâcher "Il avait un compagnon de voyage, une personne âgée Ce monsieur a dit qu'il avait été avec lui pendant 16 ans, et aimait à le taquiner et jouer des tours sur lui s'il est tombé endormi, etc. Il a reçu des modifications quotidiennes de la vidéo Thriller de LA et nous les avons regardé ensemble. La première fois, il nous avait tous réunis autour de la télévision, a obtenu du pop-corn, et des collations, des boissons, etc. prêt et quand il a joué la bande il a trouvé à son horreur Qu'une maison d'hôtes avait enregistré les nouvelles 11:00 sur la vidéo!
Il était tellement gêné et ne cessait de répéter combien il était désolé, et il ne voit pas comment cela pourrait se produire, etc., alors il a invité tous en arrière pour voir la nuit suivante. Il pensait que le monde de John Landis et Quincy Jones, mais il a dit qu'il a obtenu dans Quincy et Quincy Parce qu'il ne voulait pas "Billie Jean" sur l'album ... ne pense pas que l'air était assez fort ou quelque chose. Eh bien, nous savons tous qui a prévalu sur cette question!

Nous avons de très bons souvenirs de l'époque où Michael n'a pas été affectée par la richesse et la gloire, était une personne vraiment attentionné et merveilleux d'être autour. Mon fils, Michael (qui a joué et programmé la machine Linn tambour) était de 14 à l'époque et ce fut sa première session d'enregistrement payer ...... ..Qu'est une façon de commencer votre CV! Nous avons de superbes photos avec lui et bien sûr une copie dédicacée de "Thriller". Il nous a fait remarquer les tendons exorbités Dans son bras d'avoir à tenir le bébé tigre serré Parce que je sais qu'il se mordait le diable hors de lui!



Adieu Michael ...... ..tu nous manquera, mais pour ceux qui ont eu le privilège de travailler et de te connaître, ta «présence» ne sera jamais oublié.
www.orlandosentinel.com/entertainment/music/soundboard/


source: http://michaeljacksongold.forumfree.it/?t=70305462


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

Michael à Végas ...............

Message par Eddith le Lun 2 Mai 2016 - 9:07

(Désolée je ne trouve plus le témoignage mais en attendant je partage ceci )

L' un des magasins que Michael Jackson a visité souvent à Las Vegas était le magasin de vente au détail des collectionneurs les «antiquités.

Michael était un ami personnel du propriétaire, et a acheté pour $ 85,000 dollars américains la ceinture que le roi du Rock, Elvis Presley avait portée





source MJBeats


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

Un passé au peigne fin ............

Message par Eddith le Lun 9 Mai 2016 - 17:15




Le passé de Michael Jackson est fait de grands événements mais aussi de petites anecdotes qu’il est souvent plaisant de découvrir même s’il faut parfois démêler le vrai du faux.

A l’occasion de l’inauguration du Beauty Bubble Salon and Museum à Joshua Tree (Californie) en avril dernier, Jeff Hafler a vendu la mèche et il est revenu sur les quelques moments qu’il a vécus dans la proximité de Michael Jackson.

Le musée abrite plus de 3000 objets en rapport avec le monde de la cosmétologie des années 1800 à aujourd’hui mais l’objet le plus sentimental pour J. Hafler est cette statuette représentant un coiffeur offerte par Michael Jackson dans les années 1990. Elle porte sur sa base céramique l’inscription “I’m a beautician, not a magician!” (traduction : “Je suis un esthéticien pas un magicien”). (cf. Photo).

Hafler a été présenté à Jackson en 1998, après s’être occupé des cheveux d’une réceptionniste dans un salon de Los Angeles où il travaillait. La réceptionniste était une amie de Jackson. MJ a aimé la nouvelle coiffure de son amie, et il a appelé le salon le lendemain pour parler à Hafler. Il lui a alors demandé : “Si vous pouviez faire ce que vous voulez avec mes cheveux, que feriez vous ?”.
Le coiffeur lui a alors répondu qu’il le verrait bien avec des cheveux très courts, ce qui a fait rire Michael et l’a laissé perplexe.

Bien que Hafler ne se soit jamais occupé des cheveux de Jackson, les deux sont devenus rapidement amis. Jackson et son chauffeur Dorothy passaient prendre Hafler dans un grand SUV noir. Ils sont ainsi allés au cinéma ensemble, rit ensemble, bu de la bière, et parlé au téléphone fréquemment. “Michael était un grand parleur au téléphone”, confie Hafler.
“A Thanksgiving, Michael m’a appelé depuis la maison d’Elizabeth Taylor. En fond, elle a dit: «Dites à Jeff que je lui souhaite un “Happy Thanksgiving !”.” Ce fut une journée surréaliste. J’étais un jeune, originaire de l’Ohio avec les yeux brillants en venant m’installer à Los Angeles [...] mais je n’aurais jamais pensé devenir bon ami avec Michael Jackson! ”

Puis leurs chemins ont finalement pris des directions différentes et ils ont perdu le contact. Mais Hafler continue de porter une bague en argent tressé que Jackson lui a donnée. “C’est un porte-bonheur”, dit-il. “Nous avons gagné le jackpot au casino la nuit où j’ai décidé de la porter. Je ne l’ai plus jamais quittée depuis”.



Sources : nylon.com / MJLegend

cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

Souvenir d'un fan ....................

Message par Eddith le Mer 25 Mai 2016 - 9:35

Rav Mayer Fuchs avait seulement 14 ans en 1993 quand il a décidé d'aller à la Golden Apple magasin de bande dessinée à Melrose, Hollywood.

Voici  l'histoire de sa rencontre avec la plus célèbre  personne sur la planète:

"A cette époque, j'étais un passionné de bandes dessinées fanatique et faisait l'achat de nouveaux livres ou deux fois par mois.
Lorsque je suis entré dans le magasin, j'ai senti  que quelque chose était différent. Il y avait un peu d'énergie dans l'air. Je regardai autour sans comprendre ce qui se passait. L'endroit était presque vide, sauf  plusieurs hommes portant des lunettes de soleil autour de la boutique qui étaient tous en se concentrant sur une seule personne en arrière-plan.

J'ai regardé d' un peu plus près et je ne pouvais pas croire qui il était! Michael Jackson était dans le magasin! Je regardais les employés qui acquiesçaient confirmant que j'avais raison.

J'ai essayé d'être cool et me voilà, un garçon juif grand maigre avec des chaussures de basket-ball, debout devant le Roi de la Pop.
Je lui ai demandé: «Êtes-vous Michael Jackson?" - Il m' est apparu que c'était une bonne façon de commencer la conversation. Quand il a dit oui, je cherchais à satisfaire mes plus grandes ambitions et a demander un autographe. Il a gentiment accepté et signé un magazine que je venais chercher.

«Pourquoi portez-vous une Kippa (skullcap)?" Demanda Michael. Je pensais que la réunion était terminée, mais Michael m'a pris par surprise!

- "Puis-je vous poser une question?"
- "Euh ... bien sûr" j'ai dit
- "Êtes-vous juif?"
- "Oui" répondis-je
- "Pourquoi utilisez-vous une kippa?"

Nous avons partagé un sourire et très surpris qu'il connaisse le mot  cela est généralement connu que par les Juifs. J'ai essayé de penser à une bonne réponse et a répondu "nous utilisons une kippa sur la tête pour nous rappeler qu'il y a quelqu'un au dessus de nous et que peu importe à quel point nous sommes, il est le plus grand"

Il hocha la tête, en acceptant la réponse et a dit qu'il était très agréable. Ensuite, après avoir parlé un peu plus, nous  nous serrons la main et je quitte le magasin tout excité d'avoir rencontré Michael Jackson et ayant un autographe! Le lendemain, je suis allé à l'école montrant mon autographe et  racontant mon histoire. [...]

Même après toutes ces années, je me souviens encore de ce jour et la question de Michael Jackson me fait toujours penser  de réfléchir sur ma réponse ".

Michael Jackson a visité le Golden Apple Comic Book Store de nombreuses fois au fil des ans.



SOURCE: Radio Jay & Traduction: MJVibe


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3357

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages de gens qui ont côtoyé ou rencontré Michael. Artistes, des gens qui ont travaillé avec lui, ou pour lui, des amis, de gens de sa famille etc...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 17 sur 20 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum