un des meilleurs clips de David Fincher : #9 Michael Jackson - "Who Is It" (1993)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

un des meilleurs clips de David Fincher : #9 Michael Jackson - "Who Is It" (1993)

Message par Eddith le Mar 7 Oct 2014 - 11:51

David Fincher a eu une véritable carrière de clippeur avant de réaliser Seven, Zodiac ou The Social Network.

Depuis 1984 en effet, et jusqu'à aujourd'hui, le cinéaste américain a façonné son style visuel au service de stars de la musique telles que Michael Jackson, Madonna, les Rolling Stones ou Justin Timberlake.

A l'occasion de la sortie de Gone Girl, nous revenons sur cette expérience vidéo-musicales à travers un top 10.



Parmi la cinquantaine de clips réalisés par David Fincher entre 1984 ("Dance This World Away" de Rick Springfield) et 2013 ("Suit & Tie" de Justin Timberlake featuring Jay-Z), nous en avons retenu dix. Une sélection forcément contestable et non-exhaustive, dans laquelle nous avons essayé de débusquer les différentes facettes et obsessions du réalisateur de Gone Girl.  

David Fincher sort tout juste de l'éprouvant tournage Alien3 quand il accepte de travailler pour Michael Jackson. Dans ce clip torturé illustrant le cinquième single de l'album Dangerous (1991), le futur réalisateur de Seven refuse de montrer le King Of Pop dans toute sa splendeur chorégraphique. Les pas de danse virtuoses de la star sont réduits à un plan sur son pied qui tape le parquet avec impatience. La chanson parle d'un homme trompé,  obsédé par l'identité de son rival.

Dans une métropole mordorée aux accents gothiques, avec ses statues aux airs de gargouilles morbides, Michael Jackson est un roi esseulé parmi les fantômes (effets de morphing et de drapés vides). Au sommet d'un building, il contemple la vacuité de son existence, à l'instar de Michael Douglas dans The Game (1997), dont le personnage était richissime mais désespérément seul. "I’m really feelin’ lonely", chante Jackson.

Conçu comme un petit film (à très gros budget) tourné en Cinemascope, le clip de "Who Is It" bénéficie de la lumière de Jordan Cronenweth, le chef opérateur du Blade Runner de Ridley Scott. Mais le clip évoque surtout l'esthétique de son frère Tony Scott, avec ses filtres (bleus, oranges) et ses effets visuels permanents, à la frontière du kitsch publicitaire et de la pointe de l'expérimentation plastique.

Une influence qu'on retrouve d'ailleurs souvent dans la clippographie de Fincher des années 1980 et 1990, dans une vidéo musicale maximaliste et délurée comme celle de "LA Woman" de Billy Idol par exemple. Mais la patte de Fincher est bien présente ici. Le personnage féminin, une call-girl qui ne cesse de se métamorphoser de blonde à brune, convoque d'une part la vie de Jackson (son corps hybridé par la chirurgie) et le souvenir d'Alfred Hitchcock.

Héritière de la Kim Novak de Sueurs Froides, cette girlfriend tragique jouée par plusieurs actrices ou mannequins préfigure aussi les héroïnes fincheriennes à venir. Comme Lisbeth Salander dans Millenium ou le personnage de Rosamund Pike dans Gone Girl, c'est une rebelle qui pirate la réalité pour passer entre ses mailles. Elle est insaisissable. Mais très seule, elle aussi.

Eric Vernay  http://musique.premiere.fr/News-Videos/Les-10-meilleurs-clips-de-David-Fincher-9-Michael-Jackson-Who-Is-It-1993-4067297


cligne2
avatar
Eddith
Bloody

Messages : 3574

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum