Another Part Of Him
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-25%
Le deal à ne pas rater :
Nike Waffle Trainer 2
74.97 € 99.99 €
Voir le deal

Startin’ Somethin’ – une MJ Docuseries – Épisode 2

Aller en bas

Startin’ Somethin’ – une MJ Docuseries – Épisode 2  Empty Startin’ Somethin’ – une MJ Docuseries – Épisode 2

Message par Eddith Sam 6 Nov 2021 - 11:50


Startin’ Somethin’ – une MJ Docuseries – Épisode 2  MJ-Musical-Docuseries-696x464

Comme annoncé le mois dernier, MJ the Musical réalise une docuserie.

Alors que l'épisode un portait sur les origines de Myles Frost, le deuxième épisode concerne l'entraînement de Myles avec Rich et Tone Talauega.



L'émission ouvrira les avant-premières le 6 décembre et les émissions complètes commenceront le 1er février 2022.

MJ La comédie musicale


MJ The Musical, plus de détails de l'équipe de création…

2 membres de l'équipe créative de MJ The Musical ont été interviewés sur leur travail sur la comédie musicale. Il semble que le Michael Jackson Estate déploie tous ses efforts pour promouvoir la comédie musicale avec les docuseries, les interviews des acteurs, etc. Cette fois, c'est du concepteur scénique et du créateur de costumes. Qui sont-ils et ce qu'ils nous disent de la comédie musicale à venir :

DEREK MCLANE
CONCEPTION SCÉNIQUE

Près de 350 crédits design dont Broadway : Moulin Rouge ! (Nomination au Tony Award), A Soldier's Play (Nomination à Tony), Burn This, American Son, Parisian Woman, The Price, Beautiful, Full Committed, Noises Off, Gigi, 33 Variations (Tony Award), China Doll, Comment réussir Des affaires sans même essayer, L'héritière, Follies, Anything Goes, Tigre du Bengale au zoo de Bagdad, Million Dollar Quartet, Ragtime, The Pyjama Game, I Am My Own Wife. Hors-Broadway : Enfant enterré ; Jerry Springer L'Opéra; Nous roulons joyeusement ; le butin ; Si j'oublie ; Amour Amour Amour; La nuit de l'iguane ; Douce charité ; Dans les bois; Ruiné; Les cinq dernières années. Télévision : 6 ans des Oscars, NBC Musicals : The Sound of Music, Peter Pan, The Wiz et Hairspray. Derek est le président du conseil d'administration du New Group Theatre. Récompenses : Un Tony Award, 2 Emmy Awards, 2 Obie Award, 2 Drama Desk Award, 3 Lucille Lortel Awards et 2 Art Directors Guild Awards.

Qu'avez-vous pensé lorsqu'on vous a demandé pour la première fois de faire du MJ ?

C'est intéressant, parce que la façon dont Lynn Nottage a structuré l'histoire, c'est basé dans un studio de danse : Michael Jackson répète avec une compagnie de danseurs et une équipe qui monte une tournée. Fondamentalement, lorsque le public entrera, la première chose qu'il verra est ce magnifique studio de danse baigné de soleil avec de grandes fenêtres - et c'est l'endroit où se déroule la majeure partie de l'histoire. Mon travail, avant tout, était de concevoir cette pièce d'une manière qui fonctionne bien pour cette histoire. Et puis, parce que l'histoire est si intrinsèquement théâtrale, il s'agit vraiment de transformation, de la façon dont les danseurs de l'histoire se transforment en d'autres personnages et de la façon dont les objets de la pièce peuvent se transformer en lieux et événements de l'histoire racontée. . Ainsi, tout dans l'ensemble est conçu pour se transformer.

Est-ce que la tournée est en train de répéter la fameuse tournée Dangerous de 1992 ?

C'est la tournée Dangerous, mais nous ne sommes pas très précis à ce sujet la plupart du temps. Je pense que le cœur de l'histoire est une enquête sur son processus créatif : regarder son art, comment il travaille avec les danseurs, comment il crée les chansons et les assemble, comment il compose un numéro de danse. Donc, même s'il s'agit de la création de la tournée Dangerous, je pense que cela pourrait également se trouver n'importe où dans son processus de création. Il s'agit vraiment d'entrer dans l'esprit de la façon dont il crée.

Comment votre scénographie reflète-t-elle les changements en cours dans son esprit ?

L'histoire saute en arrière et en avant dans le temps; ce n'est pas du tout une histoire linéaire. Certaines des transformations sont liées à des événements particuliers de sa vie – travailler avec un producteur particulier, ou quand il a créé une chanson en particulier et comment cela s'est produit. Et puis c'est en partie la façon dont il pense avec imagination à la musique, au chant et à la danse. Je pense qu'une autre grande partie de cela est la façon dont il pousse toujours pour que tout s'améliore. Il était vraiment perfectionniste - il a toujours voulu faire quelque chose de mieux.

Selon vous, quels ont été vos plus grands défis en travaillant sur cette production ?

Je pense que le plus grand défi - pour nous tous - est de relever le défi de Michael Jackson, qui était un génie créatif et a créé de la magie sur scène. Plus précisément, il s'agit d'une histoire parfois très rapide et implique de rapides sauts d'imagination. Il s'agit donc de faire les transformations physiques dans un spectacle qui ne s'arrête jamais de bouger.

Y a-t-il quelque chose dans cette production qui est différent des autres sur lesquels vous avez travaillé auparavant ?

C'est très différent à plusieurs égards. Premièrement, nous n'atterrions pas vraiment dans un endroit physique très longtemps dans cette histoire. Dans certaines histoires, vous allez d'un endroit à un autre et vous y avez une longue scène. Celui-ci se déplace plus rapidement que cela. C'est une énorme pièce de danse; il y a une quantité incroyable de chorégraphie et de danse dans cette pièce. D'après les ateliers que nous avons organisés, je sais que Chris Wheeldon a mis en scène les transitions d'une manière très fluide et chorégraphiée, et j'ai donc besoin de faire bouger toutes les choses physiques qui aident à raconter l'histoire. La plupart des choses sont déplacées par les acteurs de l'histoire, et je dois donc les rendre suffisamment spécifiques et fluides pour que cela se sente sans effort. C'était un nouveau défi pour moi.

Étiez-vous un fan de Michael Jackson en grandissant?

Tout à fait. Michael Jackson avait, je pense, deux mois de plus que moi. Quand j'étais enfant, j'écoutais sa musique à la radio AM tout le temps. J'étais toujours au courant, parce que les DJ en parlaient tout le temps, de son âge. C'était absolument époustouflant pour moi qu'il y ait un enfant de 9 ou 10 ans dans le monde qui puisse chanter et jouer comme ça, et qui ait mon âge. Il me semblait surhumain quand j'étais enfant. Et j'ai grandi comme lui, en quelque sorte, en regardant son style musical évoluer. Je ne l'ai jamais rencontré – il vivait dans un tout autre univers que moi – mais le fait que ce génie prodigue qui avait mon âge, pour une raison quelconque, cette histoire d'âge m'a toujours marqué. J'ai été profondément attristé quand il est mort

PAUL TAZEWELL
CONCEPTION DE COSTUMES

Paul conçoit des costumes pour Broadway, le théâtre régional, le cinéma et la télévision, la danse et les productions d'opéra depuis près de trente ans. Il a commencé sa carrière à Broadway avec la comédie musicale révolutionnaire "Bring in Da Noise, Bring in" Da Funk, réalisée par George C. Wolfe. Paul est surtout connu pour son travail avec les deux productions originales de Broadway de Lin-Manuel Miranda, primées aux Tony Awards, de Hamilton, pour lesquelles il a reçu le Tony Award et In the Heights, tous deux réalisés par Thomas Kail. D'autres crédits de Broadway incluent Ain't Too Proud; La couleur violette ; Memphis; Caroline, ou Changer ; et Elaine Stritch à Liberty. Les crédits de long métrage de Paul incluent Harriet réalisé par Kasi Lemmons et avec Cynthia Erivo, Hamilton réalisé par Thomas Kail et le très attendu West Side Story, réalisé par Steven Spielberg. Les crédits télévisés incluent le film original HBO La vie immortelle d'Henrietta Lacks, avec Oprah Winfrey et Lackawanna Blues, tous deux réalisés par George C. Wolfe. Paul a également conçu des costumes pour « The Wiz ! Live", pour lequel il a reçu un Emmy Award et "Jesus Christ Superstar Live in Concert" avec John Legend. Les deux étaient pour NBC. Aux États-Unis et dans le monde entier, Paul a conçu pour des compagnies de renom telles que The Metropolitan Opera, The Bolshoi Ballet, The English National Opera, Theatre du Chatelet, The Public Theatre, National Theatre UK, The Kennedy Center, The Guthrie Theatre, Arena Stage, Houston Grand Opera, San Francisco Opera, The Chicago Lyric Opera et bien d'autres. Paul est titulaire d'une maîtrise en beaux-arts de l'Université de New York et d'un baccalauréat en beaux-arts de la North Carolina School of the Arts. Il a eu le privilège de former des étudiants en tant qu'artiste invité à la fois à l'Université de New York et à la North Carolina School of the Arts. De 2003 à 2006, il a occupé un poste de professeur à l'Université Carnegie Mellon. Paul réside actuellement à Brooklyn, NY.

Comment avez-vous commencé à travailler sur MJ ?

J'étais excité, c'est le moins qu'on puisse dire. J'aimais beaucoup Michael Jackson - sa musique a été jouée tout au long de ma jeunesse. Plus précisément, je suis l'un des quatre frères et, lorsque la musique est sortie, nous avons passé beaucoup de temps à faire semblant d'être les Jackson Five ! Mon travail est toujours influencé par le scénario et l'histoire, et par la façon dont le réalisateur veut raconter cette histoire. Pour moi, cela signifie donner un sens à quand nous sommes, où nous sommes et qui sont les gens au fur et à mesure que l'histoire s'ouvre.

Avez-vous fait beaucoup de recherches sur ce projet?

Oh mon dieu, oui. C'est comme ça que je commence avec n'importe quelle production, pour aller au cœur de ce qu'elle était réellement. Trouver des images précises pour ce qu'ils portaient, comment il a été construit, ce qu'était la fabrication, regarder des vidéos et aussi des photos de famille - tout ce que j'ai pu trouver de sa jeunesse a également été documenté. Et puis, après une longue période de collecte de toutes ces informations, je les ai transposées. Il est très important pour la production dans son ensemble de s'assurer que nous établissons les looks emblématiques qui ont été établis au fil des ans. Pour les autres numéros – pas pour le personnage de Michael – j'ai également fait un riff sur le style de certaines de ces images. Je pense que vous obtenez la saveur du look emblématique de Michael Jackson tout au long, mais aussi au sein de l'ensemble, dans les numéros les plus grands et les plus voyants également.

Donc, dans le concept fluide de la série, nous voyons également des incarnations plus jeunes de Jackson?

Le théâtre en temps réel se déroule en quelque sorte au milieu de sa vie, puis nous revenons à la formation des Jackson Five et aux interactions avec la famille. C'est délicat pour un costumier car le public doit pouvoir suivre en quelle année une scène est jouée.

Quel est l'aspect le plus difficile de ce spectacle pour vous?

Je pense qu'avec toutes ces comédies musicales sur les interprètes, ce que je trouve, c'est que l'action doit être fluide. La chorégraphie ne permet pas beaucoup de changements de costumes faciles. Je dois être très créatif sur la façon dont nous effectuons ces changements, que nous remontions le temps ou que nous entrions dans un grand nombre. Il y a tellement d'images dans les médias qui entourent Michael Jackson, il n'a donc pas été difficile de trouver les images. Il s'agissait de savoir comment honorer ces images, et c'était l'enquête, ainsi que de faire les choix de conception. Je pense que du point de vue scénique, du point de vue des costumes, de l'éclairage, de la mise en scène, tout cela consiste à travailler pour créer une expérience qui semble urgente, transparente et excitante à regarder. Et cela devient alors une expérience théâtrale magique. Alors, comment faire en sorte que tout cela mène à l'icône qu'était Michael Jackson ?

Y a-t-il quelque chose de spécial pour vous avec cette comédie musicale ?

Je pense que c'est l'opportunité et la responsabilité de creuser dans l'incroyable cerveau créatif de Michael. Je pense que c'était un grand honneur. Et tous les collaborateurs donnent leur A-game - ce sont tous des créateurs, écrivains et designers de haut niveau - donc j'étais très excité de travailler sur cette production.

Enfin, voici comment vous êtes devenu costumier. Vous avez dit que vous aspiriez à être un homme de premier plan à Broadway, mais en tant que jeune enfant noir en Amérique, à l'époque, vous pensiez que cela ne pourrait jamais arriver, alors vous avez plutôt choisi une carrière de créateur de costumes. Que pensez-vous du climat qui change progressivement à Broadway – à Hamilton et au-delà – maintenant ?

Je pense que c'est miraculeux et c'est très utile. Mais il y a encore des sensibilités, des esprits qu'il faut changer. En général, cela se résume au travail que nous créons chacun en tant qu'artistes de théâtre afin que l'ensemble de l'environnement de l'industrie du divertissement soit inclusif. Et il ne s'agit pas seulement de mettre des visages bruns, noirs et asiatiques dans des rôles écrits à l'origine pour les Caucasiens. Il s'agit de raconter des histoires qui concernent spécifiquement les personnes brunes, noires et asiatiques. À partir de là. Je pense que c'est finalement nous qui ouvrirons la sensibilité des producteurs qui feront que tout le monde accueillera et valorisera l'histoire de chacun de la même manière.

Que pensez-vous que le jeune Paul aurait pu faire aujourd'hui ?

Je suis tellement reconnaissant de faire ce que je fais. J'aime la conception de costumes. Je suis donc né au bon moment, évidemment. Qui sait ce que j'aurais pu être !

Interview réalisée par Gérard Raymond pour Broadway Direct.

Pour plus d'informations et des billets sur MJ The Musical, Cliquez ici.


MJVibe


cligne2
Eddith
Eddith
Bloody

Messages : 5383

Revenir en haut Aller en bas

Startin’ Somethin’ – une MJ Docuseries – Épisode 2  Empty Startin’ Somethin’ – une MJ Docuseries – Épisode trois

Message par Eddith Mer 24 Nov 2021 - 12:00

Startin’ Somethin’ – une MJ Docuseries – Épisode 2  MJ-Musical-Docuseries-696x464

Le troisième épisode des docuseries "Startin' Something'" de MJ The Musical est sorti.

Dans cet épisode, ils ont expliqué comment ils avaient choisi Myles pour le rôle de Michael Jackson. Lynn Nottage, qui a déclaré il y a quelques années qu'elle croyait aux accusations de Robson et Safechuck, a également fait une apparition et a parlé du contenu et de l'histoire de l'émission "Nous essayons de faire est une bande mixte de la vie de Michael Jackson. C'est d'utiliser le cadre de la tournée Dangerous sur 2 jours et de le filtrer à travers une équipe documentaire de MTV qui est là pour capturer ce que c'est d'être Michael Jackson.



L'émission ouvrira les avant-premières le 6 décembre et les émissions complètes commenceront le 1er février 2022.

MJ La comédie musicale


MJVibe


cligne2
Eddith
Eddith
Bloody

Messages : 5383

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum